in

Affaire hamraoui : diallo contre-attaque

Affaire hamraoui : diallo contre-attaque

Soupçonnée d’être la commanditaire de l’agression subie le 4 novembre 2021 par Kheira Hamraoui, Aminata Diallo et ses avocats contestent le « mobile sportif » évoquer par les enquêteurs.

Cela fait désormais un an et demi que Kheira Hamraoui a été sauvagement agressée à la barre de fer. Le soir du 4 novembre 2021, alors qu’elle était raccompagnée chez elle en voiture par sa coéquipière au PSG, Aminata Diallo, la milieu de terrain avait été violentée, sortie du véhicule et frappée au niveau des genoux par ses agresseurs. Une enquête avait été ouverte. Après avoir été placée en garde à vue une première fois (le 10 novembre 2021) avant d’être relâchée sans charge à son encontre, Aminata Diallo a de nouveau été placée en garde à vue quelques mois plus tard (16 septembre 2022) avant d’être cette fois mise en examen, puis placée en détention provisoire. Remise en liberté sous contrôle judiciaire cinq jours plus tard (21 septembre), Aminata Diallo est finalement partie en Espagne où elle évolue désormais dans le club de Levante. Pour autant, la jeune femme et ses avocats continuent de se défendre.

Et même d’attaquer puisque, comme le raconte L’Équipe ce mardi, les représentants de l’ancienne du PSG ont décidé de contester le « mobile sportif » évoqué par les enquêteurs. Et pour ce faire, les avocats ont produit un constat d’huissier visant à contredire l’hypothèse d’une « longue jalousie sportive » d’Aminata Diallo à l’encontre de Kheira Hamraoui, stipulée sur le rapport de synthèse des policiers, en date du 16 septembre 2022. Le site sportif indique que les avocats de la mise en cause ont « cherché à affaiblir ce ‘mobile sportif’ » et assurent avoir en leur possession deux messages vocaux récupérés sur le mobile de leur cliente. Deux contenus sonores dans lesquels l’ancienne agente d’Aminata Diallo, Sonia Souid, évoque une offre de prolongation imminente de la part du PSG pour la milieu de terrain.

« Détournement de procédure » ?

Une preuve, selon les avocats d’Aminata Diallo, que cette dernière n’avait donc aucune raison d’être jalouse de Kheira Hamraoui. Le timing de ces messages est également rapporté par le média qui note qu’ils datent respectivement du 29 septembre et du 22 octobre 2021. Et L’Équipe de citer Mes Ruiz, Vigier, Redon et Battikh. « Sept mois après avoir sollicité en vain que les enquêteurs nous donnent accès à l’ensemble des données du téléphone d’Aminata Diallo, nous avons pu retrouver par nos propres moyens certains échanges entre elle et son ancienne agente Sonia Souid. Nous avons donc fait constater par huissier deux audios qui démontrent aujourd’hui deux choses : la première, que le « mobile sportif » évoqué depuis le début de ce dossier ne tient pas, la seconde que la vérité n’intéresse absolument pas la brigade chargée de ce dossier. »

Reste donc à savoir si les défenseurs d’Aminata Diallo parviendront à obtenir l’annulation de ces interceptions téléphoniques qui ont été obtenues par le biais de sonorisation de l’appartement et du véhicule de la footballeuse. « Des techniques spéciales d’enquête normalement réservées au traitement de la criminalité organisée« , précise le site sportif. Ce qui fait dire à la défense qu’il s’agit d’un « détournement de procédure« .

What do you think?