in

Affaire hamraoui : nouveau rebondissement

Affaire hamraoui : nouveau rebondissement

Près d’un an après la violente agression de Kheira Hamraoui, le 4 novembre 2021, trois hommes ont été placés en garde à vue ce mercredi matin.

L’enquête sur l’agression dont avait été victime Kheira Hamraoui au retour d’une soirée organisée par le PSG se poursuit. Et les enquêteurs en charge de l’affaire semblent tenir une nouvelle piste. A en croire le JDD et l’AFP, trois hommes âgés d’une vingtaine d’années ont en effet été placés en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Versailles, au petit matin ce mercredi.

Lire aussi :Hamraoui, la contre-attaque ! Hamraoui, l’ultime camouflet
 

Les trois individus, originaires de Villeneuve-Saint-Georges, ont été interpellés à leur domicile dans le Val-de-Marne, a précisé le parquet auprès de l’AFP, ajoutant qu’«au moins l’un d’entre eux a des antécédents judiciaires.» D’après le JDD, les trois hommes seraient défavorablement connus de la police pour des faits de moyenne délinquance. Ils sont soupçonnés d’avoir pris part à l’agression sur Kheira Hamraoui.

Un lien avec des joueuses du PSG ?

Le 4 novembre 2021, alors que la milieu de terrain tricolore rentrait d’une soirée organisée par le PSG en compagnie d’Aminata Diallo et Sakina Karchaoui, elle avait été sortie du véhicule avant d’être violemment frappée au niveau des jambes, ses agresseurs n’hésitant pas à faire usage d’une barre de fer. L’agression avait eu d’autant plus de retentissement que sa coéquipière Aminata Diallo avait été soupçonnée d’en être à l’origine, ce qui lui avait valu 40 heures de garde à vue avant d’être remise en liberté sans qu’aucune charge ne soit retenue.

Alors que la piste d’une vengeance dans le cadre d’une relation extra-conjugale avait également été explorée, Kheira Hamraoui entretenant notamment une liaison avec Eric Abial depuis plusieurs mois, « les enquêteurs continuent d’explorer les liens entre cette agression et l’entourage des joueuses du PSG afin de déterminer un mobile », selon le JDD.

Sur le plan sportif, la situation est toujours aussi compliquée pour Kheira Hamraoui, devenue persona non grata au PSG depuis que de nombreuses joueuses ont apporté leur soutien à Aminata Diallo. L’ancienne Barcelonaise a d’ailleurs été écartée du groupe, ce qu’elle a fait constater par un huissier ce mardi.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *