in

Al-Khelaïfi, la mauvaise surprise à la descente d’avion

Al-Khelaïfi, la mauvaise surprise à la descente d’avion

Nasser Al-Khelaïfi a décidément connu une journée houleuse avant de se présenter au nouveau centre d’entraînement du PSG pour la présentation de Luis Enrique.

Luis Enrique et les journalistes présents au centre d’entraînement du PSG pour la présentation du technicien espagnol ont dû prendre leur mal en patience. Prévue à 14 heures, la conférence de presse a en effet finalement débuté avec près de trois heures de retard, une fois Nasser Al-Khelaïfi enfin arrivé à Poissy. A en croire le club de la capitale, le président parisien a dû composer avec un retard d’avion consécutif à un problème familial.

Mais le dirigeant qatari en a été quitte pour un autre contre-temps à son arrivée au Bourget. Un comité d’accueil l’attendait en effet à l’aéroport avec le juge d’instruction en charge de l’enquête ouverte suite aux plaintes déposée par Tayeb Benabderrahmane, emprisonné au Qatar en 2020, et des policiers de l’Office central de lutte contre le crime organisé.

Les enquêteurs attendaient le président du PSG afin de procéder à la perquisition de son domicile parisien et il lui a fallu signer une décharge autorisant que cette perquisition soit effectuée en son absence. « Comme prévu et conformément à la procédure, le juge d’instruction a demandé davantage d’informations et d’accès, qui ont été fournis de manière complète et ouverte, en coopération avec les autorités, comme cela a été le cas depuis le premier jour, a confié un porte-parole de Nasser Al-Khelaïfi à RMC Sport. Aucune interview médiatique ni aucun briefing désespéré de la part de certains protagonistes ne changeront l’état de droit ou l’issue de cette affaire, dont nous attendons la conclusion avec impatience. »

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *