in

Alerte, Hakimi a disparu

Alerte, Hakimi a disparu

Excellent en début de saison, le latéral droit du Paris Saint-Germain est en grande difficulté depuis un mois.

C’est toute la complexité du football. Le Paris Saint-Germain avait réalisé sur le papier un recrutement très haut de gamme, mais sur le terrain, c’est nettement plus compliqué. Il y a ceux qui peuvent beaucoup mieux faire (Messi, Wijnaldum), celui qui n’a pas encore joué la moindre minute (Ramos), un jeune qui montre de belles promesses (Nuno Mendes) et un gardien qui répond présent pour le moment (Donnarumma). Et aussi, il y a le cas Achraf Hakimi.

Lire aussi : Mbappé, la confidence qui fait très mal

Pendant les première semaines de la saison, l’international marocain pouvait se targuer d’être la meilleure recrue parisienne de l’été. Ses débuts ont été canons, sa vitesse et ses qualités techniques ont transformé le flanc droit du PSG, qui souffrait ces dernières saisons. Le point d’orgue ? Son doublé décisif (1-2), qui lui permettait d’afficher 3 buts et 2 passes décisives au compteur après deux mois de compétition.

Pas un centre réussi depuis 12 matches

Mais depuis ? Plus rien. En plus d’afficher quelques lacunes sur le plan défensif (il a reçu un carton rouge à Marseille), l’ancien joueur de l’Inter est bien moins tranchant offensivement, le domaine où il est censé faire la différence. Cela fait 5 matches de suite qu’il n’a plus tenté le moindre tir en Ligue 1. Plus embêtant, Hakimi en est à 12 matches consécutifs sans le moindre centre réussi, indique le compte Paris Stats Germain.

A Bordeaux, l’ancien joueur de l’Inter a touché 71 ballons, un total élevé. Mais il a joué extrêmement bas, a provoqué peu de différences, et s’est surtout contenté de défendre, pas toujours bien (2 duels remportés sur 9). C’est préoccupant pour Mauricio Pochettino, qui compte sur ses latéraux pour amener le danger. Mais Hakimi a peut-être aussi besoin de souffler, alors que Colin Dagba revient de blessure, et que son entraîneur semble compter sur Thilo Kehrer.

Les « heatmaps » d’Hakimi et Bernat à Bordeaux…
Au secours (n’allez pas voir celles d’Hakimi la saison dernière avec l’Inter) pic.twitter.com/TBSpPDuaHk

— Paris Stats Germain (@ParisStats)

What do you think?