in

La grande annonce de Luis Enrique

La grande annonce de Luis Enrique

Même si le PSG n’est pas encore mathématiquement champion de France, Luis Enrique estime que le titre est déjà dans la poche.

A quatre jours de sa demi-finale aller de Ligue des champions face à Dortmund, le Paris Saint-Germain avait l’opportunité ce samedi soir, à l’occasion de la réception du Havre, de d’être sacré champion de France pour la douzième fois de son histoire en cas de succès. Une opportunité manquée par les Parisiens, accrochés par une vaillantes formations normandes (3-3), qui menait 1-3 jusqu’à la 78e minute de jeu.

Un match nul qui n’offre pas encore officiellement le titre aux Rouge et Bleu. Ces derniers comptent 12 points d’avance sur leur dauphin Monaco, qui compte un match en moins, et une différence de buts de +29. Dès lors, Kylian Mbappé et ses partenaires pourraient être sacrés ce dimanche si l’ASM perd ou fait un nul à Lyon. Toutefois, pour Luis Enrique, la messe est déjà dite.

« Nous avons gagné le championnat, sans aucun doute »

« Aujourd’hui nous avons gagné le championnat, sans aucun doute, et ce match nul nous donne le titre, je le fête comme ça, a déclaré le coach espagnol en conférence de presse après la rencontre. Même si nous ne prenons plus le moindre point d’ici à la fin de la saison, 27 buts d’écart aujourd’hui (29 en réalité, ndlr), ce match nul nous donne le titre. C’est en tout cas une soirée de football étrange car je n’ai jamais vu un rival qui a fait si peu en attaque et qui finit avec trois buts marqués. Je pense que je n’ai jamais vu cela dans ma carrière d’entraîneur… Ils ont bien défendu, je dois l’admettre, c’est pourquoi ils ont pris un point, mais je pense qu’ils ont réalisé 145 passes dans tout le match… On méritait de gagner ce match dès le début, mais c’est le football. »

L’ancien coach du Barça a ensuite eu un mot pour les supporters parisiens, qui n’ont cessé de pousser leur équipe vers la victoire, en vain. « Je voudrais souligner que nos supporters sont incroyables, a-t-il lancé. On a été mené 0-1, puis 1-2 et 1-3, mais ils n’ont jamais cessé de nous encourager. Face à cela, c’est impossible pour les joueurs de ne pas se battre jusqu’au dernier moment. Finalement, nous avons marqué trois buts, on a gagné le titre de facto et on doit remercier les supporters. Merci pour leur attitude positive. On a même eu l’opportunité de l’emporter à la fin, ce qui aurait été incroyable. On a déjà gagné deux titres (Trophée des champions et Ligue 1) et maintenant et préparons-nous à donner de la joie à nos fans avec les deux matches à venir (contre Dortmund). »

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *