in

« Tu as juste envie de leur mettre une clim' », Dortmund remonté face au PSG

« Tu as juste envie de leur mettre une clim' », Dortmund remonté face au PSG

L’optimisme ambiant autour du PSG malgré la défaite de la semaine passée face à Dortmund, pourrait bien être l’étincelle qui pousse le BvB à tout faire pour sortir son adversaire mardi soir, en demi-finale retour de C1.

Avant la première manche de mercredi dernier, les observateurs étaient dans leur grande majorité optimistes pour le Paris Saint-Germain. Manque de chance pour eux, les hommes de Luis Enrique sont allés perdre (1-0) sur la pelouse du Borussia Dortmund. Alors les choses ont-elles changé depuis ? Pas vraiment à écouter et à lire la presse tricolore, toujours persuadée ce mardi que Kylian Mbappé et consorts vont se réveiller et sortir le BvB à l’occasion de la demi-finale retour de Ligue des champions qui se joue au Parc des Princes (21h). Pour autant, certains ne sont pas aussi sereins.

Présente sur le plateau de la chaîne L’Équipe pour évoquer le sujet, Séverine Parlakou s’est placée du côté du Borussia. Et pour elle les choses sont très claires, la tendance qui donne le PSG vainqueur va jouer un rôle déterminant dans la détermination des visiteurs à confirmer leur victoire de l’aller. « Je suis beaucoup plus mesurée. Moi je suis joueur de Dortmund, et j’entends tout ce qu’il se passe ici à Paris : ‘On va gagner’, envahissement de terrain. Tu arrives avec une espèce de motivation. Tu as justement envie de leur mettre une espèce de clim’ et de tempérer un peu leur engouement. »

Double motivation

Pour la journaliste, le contexte global de « fête parisienne avant l’heure » a tout de l’atout motivationnel pour le Borussen. « Je suis joueur, je pense que je me donne encore plus sur le terrain. » Déçue comme beaucoup par la prestation de Kylian Mbappé et de ses coéquipiers la semaine passée à Dortmund, la Belge reste donc très prudente et ne s’attend pas à une domination sans partage du PSG mardi soir au Parc des Princes.

« Je n’ai pas senti un PSG qui a sur-dominé les débats. Au niveau du jeu, certainement pas. » Le scepticisme est donc présent chez certains observateurs et Luis Enrique et ses hommes vont désormais devoir faire le nécessaire pour rassurer tout le monde. En tout cas ceux qui espèrent en leur succès et leur qualification pour la deuxième finale de Ligue des champions de l’histoire du club.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *