in

Banderole anti-Qatar, les sanctions à l’étude

Banderole anti-Qatar, les sanctions à l’étude

Une banderole contre le Qatar, affichée dimanche soir par les Ultras de l’AJ Auxerre lors de la réception du PSG pourrait valoir des sanctions au club bourguignon. La LFP va enquêter.

En pleine rencontre de la trente-sixième journée de Ligue 1, les supporters de l’AJ Auxerre se sont fait remarquer. A la soixante-sixième minute de la rencontre qui opposait dimanche leur équipe au Paris Saint-Germain, les Ultras bourguignons ont décidé de déployer une longue banderole. Le message était adressé à la fois au PSG et à son propriétaire qatarien. « Si Paris est la ville symbole de la liberté… Le PSG est le club symbole de la dictature : remember boycott Qatar2022. » Un message qui n’a pas du tout plu à la Ligue de football professionnel.

D’après les informations dévoilées lundi par RMC, l’instance du football s’est saisi du dossier et pourrait bien sanctionner l’AJ Auxerre. Le média évoque une « grosse amende ou un huis clos partiel » contre le club bourguignon et ses supporters. Il est par ailleurs rappelé que la tribune OAH, coupable d’avoir utilisé des engins pyrotechniques lors de la rencontre face à Lille, avait déjà été sanctionné d’une fermeture d’un match avec sursis. Cette fois, le sursis pourrait être commuté en peine réelle.

Lutte finale compliquée

Auxerre se serait bien passé de cette affaire puisque le club est en pleine lutte pour le maintien. Alors qu’il reste sur cinq rencontres de rang sans le moindre succès (3 défaites et 2 nuls), le club bourguignon flirte très dangereusement avec une zone rouge qu’il évite pour l’instant grâce à un tout petit point d’avance sur le FC Nantes (17e). Avec deux rencontres encore à jouer (à Toulouse et contre Lens), l’AJA est loin d’être sauvée.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *