in

Bastien et ses "arbitrages totalement pourris"

Bastien et ses

Même si le carton rouge dont Beraldo a écopé n’a pas empêché le PSG de remporter le « Classique », l’arbitre de la rencontre n’a probablement pas marqué de points dimanche soir.

Bien malgré lui, Benoît Bastien restera comme l’un des acteurs majeurs du « Classique » de dimanche soir, qui a vu le Paris Saint-Germain s’imposer (0-2) au Stade Vélodrome. En fin de première période, l’arbitre de 40 ans a adressé un carton rouge direct à Beraldo après avoir consulté la VAR.

Un dernier défenseur sur la ligne de touche…

« En plus, il lui met un rouge direct car il estime qu’il est en position de dernier défenseur. Pourtant, il se trouve sur la ligne de touche. Ce n’est pas la première fois que Bastien fait des arbitrages totalement pourris », rappelle ensuite l’ancien acolyte d’Hervé Mathoux dans le Canal Football Club.

Après la rencontre, Benoît Bastien a justifié cette décision litigieuse. « Pour moi c’est anéantissement d’une occasion nette de but, le critère n°1, c’est la position des défenseurs en capacité d’intervenir », a-t-il confié au micro de Prime Video, précisant avoir été alerté par son assistant.

EN BREF

  • Benoît Bastien, arbitre de 40 ans, a expulsé Beraldo lors du « Classique » après consultation de la VAR.
  • Pierre Ménès critique la décision de l’arbitre, pour une faute qu’il juge « bénigne ».
  • Bastien justifie le carton rouge par l’anéantissement d’une occasion nette de but.
Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *