in

Pourquoi Campos a-t-il craqué  ?

Pourquoi Campos a-t-il craqué  ?

L’attitude du conseiller sportif du PSG Luis Campos, dimanche, lors du match de L1 contre Lille, n’est pas passée inaperçue. Mais pourquoi s’est-il comporté ainsi ?

Le PSG a gagné sur le fil contre le Losc, dimanche dans le cadre de la 24e journée de L1 (4-3). Un petit miracle au vu du scénario du match, et un soulagement pour un collectif qui restait sur trois revers de rang toutes compétitions confondues. Tandis que la rencontre échappait aux Parisiens cependant, le comportement de Luis Campos n’a pas manqué d’interpeller. Intrusif et bouillonnant, le conseiller sportif du club de la capitale s’est invité sur le bord de la pelouse pour prendre à partie notamment le corps arbitral.

Jérôme Rothen, qui connaît on ne peut mieux le fonctionnement du PSG, expose son point de vue quant au comportement du Portugais, jugé inapproprié pour beaucoup. « Il y a des directeurs sportifs qui préfèrent suivre le match en tribunes avec calme. Là, il y a une tension au club, il y a un devoir de résultats qui le concerne aussi, il s’est dit que c’était le moment de descendre pour montrer son caractère, souffle le consultant sur les ondes de RMC. Quand on a un rôle très important dans un club comme le PSG, il faut être passionné, investi, et montrer par moments du répondant quand quelque chose vous échappe. Je sais pertinemment pourquoi il est descendu spécifiquement lors de ce match contre Lille. L’arbitrage sur ce match n’était pas forcément en faveur des Parisiens… Luis Campos a cette impression que le PSG n’est pas protégé comme il devrait être protégé. Et c’est l’enchaînement de mauvaises prestations où les arbitres ne sont pas forcément à la hauteur, où les stars du PSG ne sont pas protégées – selon lui – comme elles devraient. »

« Il a surtout défendu ses fesses »

Pour Eric Di Meco, Luis Campos a surtout protégé ses arrières en agissant de la sorte. « On avait l’impression d’un directeur sportif de petit club qui joue la relégation. […] Quand j’entends dire qu’il défend le club, il a surtout défendu ses fesses. » Une thèse qui est également celle de Mathieu Bodmer. « L’équipe a renversé la tendance sur la fin peut-être, ou sûrement, parce que Campos est descendu. Maintenant je pense que ce n’est pas son rôle, à Campos, de faire ça. Ce n’est pas à lui de parler aux arbitres. Ça démontre juste qu’il y a une grosse pression au PSG. Quand il fait ça, c’est que la pression doit être très, très forte. S’ils ne gagnaient pas hier, possiblement derrière il y aurait eu des changements. Quand il descend alors que l’équipe est menée, est-ce qu’il ne se dit pas: je joue ma dernière carte ? »

What do you think?