in

Les chiffres fous de Mbappé

Les chiffres fous de Mbappé
  1. football
  2. psg

François Kulawik
17/10/2022 09h40

Précédent
Suivant

  • 1/12

    Gianluigi Donnarumma (7/10)

    Solide sur ses appuis, il a coupé court aux quelques occasions marseillaises, remportant notamment un duel décisif face à la Clauss.

  • 2/12

    Pau Lopez (7/10)

    Auteur de trois parades dans les cinq premières minutes, il n’a rien à se reprocher sur le but parisien. Il a maintenu à flot son équipe toute la partie durant.

  • 3/12

    Marco Verratti (7/10)

    Infatigable ratisseur de ballon, il est à l’origine du seul but de la rencontre, en se sacrifiant pour récupérer le cuir dans les pieds de Harit. Un aiguilleur indispensable à la bonne marche du PSG.

  • 4/12

    Chancel Mbemba (7/10)

    Un véritable roc. Quasi infranchissable sur ses arrières, il a du reste apporté sa pierre à l’édifice offensif des Phocéens. La vraie bonne pioche du mercato marseillais.

  • 5/12

    Fabian Ruiz (6/10)

    Très discret en première période, il est monté en régime après la pause pour fluidifier le jeu parisien, tout en se montrant intraitable à la récupération.

  • 6/12

    Nuno Tavares (4/10)

    Certes vif et puissant, il a vendangé nombre d’offensives olympiennes dans son couloir gauche, manquant de lucidité à l’approche de la surface de réparation adverse.

  • 7/12

    Kylian Mbappé (5/10)

    Bien sûr il s’est montré percutant, se fendant du reste de la passe décisive au bénéfice de Neymar, mais que de mauvais choix par ailleurs dans la zone de vérité !

  • 8/12

    Mattéo Guendouzi (6.5/10)

    A l’instar de Verratti, il aura été le pouls de son équipe, récupérant nombre de ballons dans les pieds adverses et orientant le jeu marseillais avec justesse.

  • 9/12

    Lionel Messi (6/10)

    Nettement plus inspiré cette saison, il a créé l’essentiel du danger dans le camp des Olympiens en première période, sonnant la barre sur coup franc notamment. Il s’est toutefois éteint au fil des minutes dans le deuxième acte.

  • 10/12

    Amine Harit (5/10)

    Généreux dans l’effort, il a tenté de donner du souffle et du rythme au jeu des visiteurs, manquant néanmoins de précision dans le geste ultime.

  • 11/12

    Neymar (6.5/10)

    Premier défenseur de son équipe, il n’a pas compté ses efforts dans cette partie, multipliant du reste les appels à l’offensive pour ouvrir des brèches. Logiquement récompensé d’un but parfaitement amené en fin de première période.

  • 12/12

    Alexis Sanchez (4.5/10)

    On l’a connu plus tranchant et inspiré. Souvent court et malhabile dans ses prises de balle, il a semblé manquer de jus ce soir. Une sensation qui s’est évidemment accentuée au fil des minutes.

Passeur décisif face à l’Olympique de Marseille, Kylian Mbappé a franchi un nouveau cap symbolique.

Meilleur passeur du championnat la saison passée, avec à la clé le record de passes d’Angel Di Maria égalé, Kylian Mbappé aura mis le temps avant de débloquer son compteur passes cette saison.

Lire aussi :Mbappé, le gros mensongeGros coup dur pour le PSG
 

Le Français a en effet attendu le choc face à l’Olympique de Marseille, dimanche, pour délivrer sa première passe décisive de la saison. Une offrande pour Neymar qui a permis au PSG de l’emporter 1-0 et ainsi de conforter son fauteuil de leader et à l’ancien Monégasque d’atteindre un nouveau palier en carrière.

Avec désormais 210 buts et 90 passes décisives avec le PSG et Monaco, le Bondynois a déjà été décisif à 300 reprises dans sa carrière pro en club et ce après seulement 291 matches.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *