in

Ce choix incompréhensible de Luis Enrique

Ce choix incompréhensible de Luis Enrique

Luis Enrique s’est attiré de nouvelles critiques en laissant sur le banc Gonçalo Ramos, l’un des hommes en forme du PSG depuis plusieurs semaines.

Quinze jours après son emballante victoire décrochée sur la pelouse du FC Barcelone, le PSG a semblé retomber dans ses travers, mercredi, dans l’antre du Borussia Dortmund. Peu inspirés, les champions de France ont été battus 1-0 au Signal Iduna Park et les attaquants parisiens ont été particulièrement décevants. En souffrance en première période, Ousmane Dembélé, Bradley Barcola et Kylian Mbappé ont été un peu plus en vue après la pause mais ont brillé par leur maladresse à l’image de l’énorme raté de l’ancien Barcelonais à l’entame du dernier quart d’heure sur l’une des rares actions construites, côté parisien.

Lire aussi :Mbappé, le contrôle antidopage qui pose problèmeLucas Hernandez, la terrible nouvelleLe gros coup de gueule de Marquinhos

 

Luis Enrique a bien tenté d’insuffler du sang neuf en faisant rentrer Randal Kolo Muani mais Gonçalo Ramos, très en vue ces dernières semaines comme en témoignent ses trois buts récemment inscrits pour égaliser en fin de match face à Rennes, Clermont ou Le Havre, est en revanche resté sur le banc. De quoi rendre fou Daniel Riolo, qui n’a pas laissé passer l’occasion d’en remettre une couche sur les choix incompréhensibles de Luis Enrique. « Donc Ramos était sur le banc, avec l’idée qu’il aurait une demi-heure dans ce match. Bon, le génie a décidé qu’il n’aurait pas une minute dans ce match », a-t-il ainsi lancé au micro de RMC dans la foulée du match.

Luis Enrique se défend mollement

« J’imagine que tout le monde a compris, puisqu’il n’y a que moi qui ne comprend rien et que tout le monde comprend tout quand le génie prend une décision », a-t-il renchéri après avoir également en cause le onze aligné par le technicien espagnol: « C’est l’équipe que beaucoup voulaient au coup d’envoi. Je ne serai jamais d’accord avec cette idée-là parce que je pense que c’est mieux avec un avant-centre et Mbappé à sa vraie place. »

Interrogé en conférence de presse sur ses remplacements, Luis Enrique s’est vaguement défendu. « Nous, les entraîneurs, prenons toujours des décisions en fonction de ce qu’on pense être le meilleur pour notre équipe », a-t-il sobrement indiqué, insistant sur la physionomie du match: « Je pense qu’avant de parler des changements, il faut dire que c’était un match équilibré avec deux équipes qui jouent bien au football lorsqu’elles ont le ballon. Il est difficile de leur prendre le ballon. Les deux équipes se sont créé de nombreuses occasions de but. Si avant le match, on m’avait dit qu’on aurait autant d’occasions de but, j’aurais signé. »    

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *