in

Ça se complique pour Didier Deschamps

Ça se complique pour Didier Deschamps

Même s’il a toujours soutenu Randal Kolo Muani, Didier Deschamps doit s’inquiéter devant la mauvaise période de l’ancien Nantais qui commence à s’éterniser.

Tout va bien au Paris Saint-Germain en ce moment. Le club de la capitale vient d’enchaîner deux succès probants, acquis sur le même score (4-1), face au FC Barcelone et à l’Olympique Lyonnais. Mais malgré cette dynamique positive, la forme de Randal Kolo Muani reste un sujet de préoccupation au PSG.

Après un début de saison en demi-teinte, l’ancien Nantais espérait monter en puissance au fil des semaines, en s’adaptant au jeu parisien. C’est tout l’inverse, et la courbe de son temps de jeu en Ligue des champions décrit un terrible déclassement. Titulaire lors des six matches de poules, Kolo Muani a joué 17 minutes en 2 matches contre la Real Sociedad, et 3 petites minutes au retour contre Barcelone.

Luis Enrique a trouvé un trio d’attaque qui fonctionne très bien (Barcola, Mbappé, Dembélé) et Gonçalo Ramos est un recours très efficace quant il est aligné en pointe. Cela contraint Kolo Muani à s’exiler sur l’aile (où il subit également la concurrence de Lee et Asensio), et ses performances sont très ternes, à l’image de son match à droite contre Lyon, où il a renvoyé l’image d’un joueur en terrible manque de confiance.

Kolo Muani va-t-il sauver sa place pour l’Euro ?

Pour Kolo Muani, cette mauvaise passe en club pourrait bien avoir des conséquences avec l’équipe de France. Didier Deschamps a toujours soutenu le natif de Bondy, un joueur qu’il apprécie, mais le sélectionneur va finir par manquer d’arguments pour le défendre. Comment justifier sa sélection et pas celle de Bradley Barcola, son coéquipier au PSG, bien plus performant que lui avec le club de la capitale.

Kolo Muani a pour lui sa connaissance du groupe (un paramètre important pour Deschamps avant une grande compétition) et sa polyvalence. Mais il apparaît au mieux comme le n°4 dans l’axe, son poste de prédilection, derrière Mbappé, Thuram et Giroud, et sur l’aile Barcola est meilleur que lui. Un possible forfait de Kingsley Coman ou une bonne fin de saison avec le PSG pourrait lui permettre de sauver sa place pour l’Euro. Mais la situation se complique.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *