in

Diallo, l’immense choc

Diallo, l’immense choc

Déterminée à prouver son innocence, Aminata Diallo, libérée sous contrôle judiciaire, mercredi, a très mal vécu son incarcération.

Sans club depuis la fin de son contrat au PSG en juin dernier, Aminata Diallo va néanmoins livrer son match le plus important, selon ses avocats: « prouver son innocence » alors qu’elle a été mise en examen pour « association de malfaiteurs » et « violences aggravées » dans l’affaire de l’agression de Kheira Hamraoui, en novembre dernier.

« Elle n’envisage pas son avenir sportif, elle est dévastée, confie-t-il. Elle a un casier judiciaire vierge, qui n’a jamais été connue des services de police. C’est une sportive de haut niveau qui a dû faire preuve d’abnégation et d’un travail acharné. Son seul combat, le match qu’elle veut jouer, c’est de prouver son innocence, a ainsi confié Me Battikh en conférence de presse. Elle est combattive, déterminée et choquée par l’incarcération qu’elle vient de subir. On parle d’un choc carcéral. Mais elle est déterminée avec ses avocats pour prouver son innocence. »

Cinq jours d’incarcération très durs

Libérée sous contrôle judiciaire, la Grenobloise est marquée au fer rouge par ses cinq jours d’incarcération. « Elle vient de vivre cinq jours d’incarcération provisoire à la maison d’arrêt des femmes de Versailles. Je pense que ces dernières semaines, vous avez pu entendre parler de la qualité des prisons, a poursuivi son conseil. La maison d’arrêt des femmes de Versailles, ce n’est pas facile. Elles sont à quatre-six dans une cellule. Elle est choquée. Elle vient de subir un traumatisme fort qu’est l’incarcération. C’est une battante mais pour être parfaitement transparent, ce qu’elle vient de subir est très dur.» 

« Elle a besoin de recul, de retrouver sa famille et de sentir un peu le goût de la liberté après cinq jours d’incarcération très durs, très compliqués psychologiquement, physiquement », a-t-il renchéri, après avoir expliqué, la veille, sur le plateau de TMPM sur C8 qu’« il n’y a aujourd’hui dans le dossier aucun élément matériel qui permette de relier Aminata Diallo aux agresseurs et à l’agression qu’a subie Kheira Hamraoui».

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *