in

Dortmund-PSG : Luis Enrique "s’est planté"

Dortmund-PSG : Luis Enrique

Le PSG battu à Dortmund mercredi en demi-finale aller de la Ligue des champions (1-0) n’a pas été aidé par son coach Luis Enrique selon certains observateurs.

Paris a failli mercredi sur la pelouse du Borussia Dortmund, défait 1-0 en demi-finale aller de la Ligue des champions. Avec des regrets à nourrir, certes, mais aussi et surtout des insuffisances pour une rencontre d’un tel standing. Parmi les manquements parisiens observés, le coaching de Luis Enrique a pu apparaître surprenant. Pointé du doigt en tout cas par certains commentateurs.

Ce jeudi sur l’antenne de RMC, Christophe Dugarry se veut particulièrement critique à l’endroit du technicien espagnol. « Quand je regarde un match, j’ai toujours un œil très attentif à la tactique. C’est passionnant ce jeu d’échecs. Je me suis dit que j’allais me régaler et faire progresser mon QI football. Il y avait en plus l’autoproclamé entraîneur qui incarne le jeu à la barcelonaise. Je me suis donc dit que j’allais apprendre plein de choses », dixit l’ancien attaquant, ironique.

Kolo Muani, le changement qui ne passe pas

Et de poursuivre: « J’aimerais que Luis Enrique explique à l’imbécile que je suis à quel moment quand tu joues face à Dortmund, tu te dis qu’il faut prendre en individuel… Emre Can. Le mec se dit qu’il prendre en individuel le monstre Emre Can ! Pire, il s’est dit qu’il allait sortir de son côté droit un de ses meilleurs joueurs, Ousmane Dembélé, pour lui dire de prendre Can en individuel. C’est extraordinaire ! C’est un génie ! Je n’arrive toujours pas à comprendre. J’attends une réponse en me disant que je suis un imbécile… »

Aux yeux de Christophe Dugarry, la grosse erreur de Luis Enrique dans ce match réside dans le lancement étonnant de Randal Kolo Muani pour renfort, aux dépens de Gonçalo Ramos. « Depuis la victoire contre Barcelone, on dit que Luis Enrique est un génie. Je ne comprends pas pourquoi il fait entrer Randal Kolo Muani côté gauche au lieu de faire entrer Gonçalo Ramos dans l’axe. Comment expliquer cette idée ? Le génie Luis Enrique a répondu que les entraîneurs doivent faire des choix avec les joueurs qu’ils pensent être les meilleurs pour leur équipe. Le puissant Luis Enrique a donc pensé que son équipe serait plus forte avec Kolo Muani, qui est en plein doute, plutôt qu’avec Ramos, qui marche sur l’eau. Les bras m’en tombent. Si tu es si fort que ça, sors Mbappé ! Même si je n’ai pas le dixième de son génie, il est très facile de comprendre que Luis Enrique s’est une nouvelle fois planté  !  »

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *