in

la femme de Paredes s’en prend à Pochettino

la femme de Paredes s’en prend à Pochettino

Camilla Galante s’est fendue d’un retweet qui en dit long sur son amertume alors que Leandro Paredes est cantonné dans un rôle de doublure depuis le début de saison.

Le PSG aura vécu un week-end pour le moins compliqué. Après avoir dû rallier Rennes en voitures ou minibus en raisons des conditions météorologiques, les joueurs parisiens ont en effet chuté sur la pelouse du Stade Rennais (2-0). Un accroc sans grandes conséquences sur le plan comptable puisque le club de la capitale, fort de ses huit victoires enregistrées lors des huit premières journées, est solidement installé à la première place du classement avec six points d’avance sur le RC Lens.

Lire aussi : Mbappé, une catastrophe sans précédent

 

Les Rouge et Bleu n’en ont pas moins essuyé de sévères critiques, dimanche. Et si Neymar ou Kylian Mbappé ont été particulièrement pointés du doigt, Mauricio Pochettino n’a pas été épargné. Conséquence notamment du système tactique pour lequel avait opté le technicien argentin. Quatre jours après avoir privilégié un 4-3-3 face à Manchester City, avec le succès que l’on sait, l’ancien défenseur central avait en effet choisi cette fois d’aligner ses Quatre Fantastiques, Angel Di Maria, suspendu face aux Citizens, retrouvant une place de titulaire aux côtés de Neymar, Lionel Messi et Kylian Mbappé.

Pochettino est un assassin

Et Camilla Galante, l’épouse de Leandro Paredes, n’a pas été la dernière à critiquer l’entraîneur parisien. Mme Paredes a en effet relayé un tweet d’un supporter argent s’offusquant du sort réservé à Leandro Paredes. « Paredes fait 61,3 passes par match lors des qualifications pour la Coupe du monde avec une précision de 91,0%. Vous rendez-vous compte à quel point c’est impressionnant en raison de sa technique de passe et à quel point il aime faire de longues passes parfois ? », peut-on lire dans ce message, avant une conclusion autrement plus virulente : « Pochettino est un assassin de mettre ce joueur sur le banc. » « Paredes est bien meilleur que Paredes », est-il précisé un peu plus loin.

Joueur de base du milieu parisien la saison dernière après l’arrivée de Mauricio Pochettino, Leandro Paredes est essentiellement cantonné dans un rôle de remplaçant depuis le début de saison. L’Argentin n’a ainsi fait que deux apparitions en Ligue 1, avec une maigre titularisation. Et s’il avait également été titulaire face à Bruges en Ligue des champions, il avait été sorti à la pause. Un régime sec qui s’explique évidemment par son retour tardif de vacances suite au sacre de l’Argentine mais également par les bonnes prestations d’Ander Herrera et d’Idrissa Gueye.

Lire aussi :Mbappé, un gros souci avec Messi ! Les notes: Neymar, c’est de pire en pire ! Le PSG et ses stars tombent à Rennes

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *