in

La folle réponse d'un ancien Niçois

La folle réponse d'un ancien Niçois

Attaquant de l’OGC Nice l’an dernier sous la direction de Christophe Galtier, et directement concerné car de confession musulmane, Amine Gouiri a essayé d’éviter les questions posées par les journalistes rennais sur son ancien entraîneur, jeudi.

« Peut-être que je ne répondrai pas aux enquêteurs », s’est amusé Amine Gouiri, l’attaquant du Stade Rennais jeudi en conférence de presse. L’attaquant international espoir a été interrogé à plusieurs reprises sur le scandale qui frappe Christophe Galtier, son coach la saison dernière, accusé d’avoir tenu des propos racistes et islamophobes dans un email de l’ancien directeur du Gym Julien Fournier. Le joueur formé à l’OL n’a pas voulu donner sa version des faits, lui qui faisait partie des joueurs pratiquant le ramadan chez les Aiglons.

« Beaucoup de personnes ont déjà parlé de ça, dont le coach Didier Digard. Il y a une enquête qui est en cours, je crois. Moi, je me concentre sur le match de Nice. Et c’est tout, lance ainsi Gouiri, à deux jours de la rencontre face à son ancien club (samedi 17h). Personnellement, comme je l’ai dit, je me concentre sur le match de Nice. Et je ne répondrai pas à votre question ».

« Comme l’a très bien dit le coach Digard, la vérité éclatera »

S’en ensuite suivi un échange entre l’attaquant et les journalistes couvrant le SRFC. Gouiri a précisé que personne ne l’avait contacté, qu’il ne répondrait « peut-être pas » aux enquêteurs, parce qu’il n’a pas « envie d’être dérangé ». La vérité est-elle importante à ses yeux ? « Si, c’est important. Mais comme l’a très bien dit le coach Digard, la vérité éclatera. Donc vous verrez par vous-même », a-t-il rétorqué, alors que la lumière sera faite seulement si des joueurs appuient le récit de Fournier…

Insistants, les journalistes bretons se sont ainsi demandés pourquoi les joueurs niçois (ou les anciens joueurs comme Gouiri) s’exprimaient si peu. Gouiri estime que ses ex-coéquipiers étaient concentrés sur leur parcours en Conference League. Mais peut-être qu’ils n’en savent pas plus sur les échanges entre Galtier et Fournier. Mario Lemina, interrogé en septembre dernier sur des accusations de Fournier, affirmait justement qu’il n’était « au courant de rien »…

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *