in

Du grabuge en marge de PSG-Real Sociedad

Du grabuge en marge de PSG-Real Sociedad

La police a dû procéder à une douzaine d’interpellations en marge du match de Ligue des champions entre Paris et la Real Sociedad.

C’est un impressionnant coup de filet qu’ont réalisé les autorités à Paris mardi en marge du huitième de finale aller de Ligue des champions entre le PSG et la Real Sociedad. Le parquet de Paris confirme ce mercredi auprès de l’Agence France Presse que 12 supporters revendiqués du club de la capitale ont été interpellés et placés en garde à vue.

Les individus appartenant à l’ultradroite ont été appréhendés « pour participation à un groupement en vue de commettre des violences ou dégradations », soupçonné d’avoir voulu en découdre avec leurs homologues basques dans le quartier des Halles. Sondé par l’AFP, le club parisien évoque des « ex-supporters indésirables au stade et non porteurs de billets ». Des trublions potentiels repérés par la direction du renseignement de la préfecture de police (DRPP) au cœur de la capitale.

Un gardé à vue déféré

« Il s’agissait de supporters parisiens se revendiquant de l’ultradroite, porteurs de cache-cous noirs dissimulant leurs visages, de gants coqués, d’engins pyrotechniques », souffle la source citée par l’AFP. « Selon les éléments dont il a été rendu compte au parquet, il s’agissait de plusieurs supporteurs du PSG sortant d’un bar et porteurs de cagoules et de fumigènes pour deux d’entre eux », ajoute le parquet de Paris.

Ce mercredi, à l’issue d’une enquête confiée au service de traitement judiciaire de nuit (STJN), 11 des 12 supporters interpellés ont été relâchés « au motif qu’aucune infraction n’était suffisamment caractérisée ». Un gardé à vue a été déféré devant le délégué du procureur pour « détention d’engin incendiaire ».

What do you think?