in

Le gros coup de gueule de Marquinhos

Le gros coup de gueule de Marquinhos

Rare Parisien à la hauteur, mercredi, sur la pelouse du Borussia Dortmund, Kylian Mbappé a fustigé le manque de réalisme des attaquants parisiens.

Très en vue lors du match retour face au Barça en quarts de finale, Marquinhos a confirmé sa grande forme, mercredi, lors de la première manche des demi-finales contre le Borussia Dortmund. S’il a couvert Niclas Fullkrug sur l’ouverture du score du club de la Ruhr, il a signé un sauvetage spectaculaire en seconde période, empêchant les Allemands de faire le break.

Le capitaine parisien a également tenté d’apporter le danger aux avant-postes et n’a pas hésité à tancer Ousmane Dembele après un corner mal joué. Interrogé à l’issue de la rencontre, le défenseur central brésilien s’est justifié sur cette séquence. « Ce sont des choses qu’on travaille. C’était un manque technique. C’est pour ça que nous on monte, les défenseurs. C’est difficile pour nous de faire le retour après. Il faut vraiment qu’on monte tous, l’équipe est un peu désorganisée. Il faut faire attention. C’est juste ça que j’ai dit », a-t-il soufflé.

« Des occasions claires qu’on ne peut pas rater »

Marquinhos a également pointé du doigt le manque de réalisme des attaquants franciliens, regrettant les nombreuses occasions ratées par les hommes de Luis Enrique en seconde période. « C’est dommage parce qu’on a eu beaucoup d’occasions, surtout en seconde période. Des occasions claires qu’on ne peut pas rater si on veut aller en finale. Il faudra les mettre à la maison », a-t-il ainsi lancé à destination de ses coéquipiers. L’ancien Romain n’en demeure pas moins confiant pour le match retour, prévu mardi prochain.

« C’est toujours difficile de jouer ici. On connaissait le contexte. On était venus chercher la victoire et on n’a pas réussi à l’obtenir. Mais il n’y a qu’un but d’écart. On l’a déjà fait, on a montré qu’on pouvait le faire. Surtout à la maison, avec nos supporters. On peut faire beaucoup mieux, il faudra juste qu’on soit plus réalistes devant et derrière, qu’on concrétise nos occasions », a-t-il affirmé, bien décidé à prendre sa revanche sur le Borussia Dortmund.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *