in

Le gros tacle de Blanc à Cherki et Verratti

Le gros tacle de Blanc à Cherki et Verratti

Laurent Blanc, coach de l’OL, parle beaucoup plus librement qu’à son passage sur le banc du PSG.

Dans un entretien accordé à Prime Video et mené par Jérôme Alonzo, en marge du choc de la 29e journée de L1 entre Paris et Lyon (victoire 0-1 des Lyonnais au Parc des Princes, dimanche soir),  l’entraîneur des Gones s’est permis de dire toute le bien – mais aussi tout le mal – qu’il pensait de joueurs tels que Rayan Cherki et Marco Verratti.

« Marco et Rayan, je leur dis la vérité, ce que les autres ne leur disent pas, dixit l’ancien défenseur des Bleus, sacré champion du monde en 1998.  Il faut leur dire quand ils sont bons ou pas bons… La nature a été généreuse avec toi, c’est bien, mais si tu n’as pas compris que le foot moderne c’est de la course, du mouvement et de l’athlétique, ça ne passera pas  ! Verratti, c’est un joueur très fort avec le ballon, ok, mais il faut s’entrainer, il faut être au top physiquement. On n’a jamais remplacé Thiago Motta, et ça a été très préjudiciable pour le jeu de Marco. Le « Bambino », dans sa vie de tous les jours, il n’a pas fait le nécessaire. Je le dis parce que je l’aime. »

« Quand je vois Galtier, je comprends certaines choses »

Laurent Blanc exprime par ailleurs toute sa compassion pour Christophe Galtier. « On s’est appelés, on a parlé de plein de choses et on se comprenait très bien (rires). A travers son visage, quand je le vois, je comprends certaines choses. » Laurent Blanc avait été démis de ses fonctions au PSG en juin 2016, deux mois seulement après y avoir prolongé son contrat. Unai Emery lui avait alors succédé.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *