in

La grosse angoisse de Xavi avant le PSG

La grosse angoisse de Xavi avant le PSG

Malgré la victoire du Barça en quart de finale aller de la Ligue des champions (2-3), Xavi n’est pas totalement serein à la veille de la réception du PSG.

Le résultat acquis au match aller est excellent pour le FC Barcelone – une victoire 2-3 au Parc des Princes mercredi dernier – et pourtant Xavi Hernandez ne fanfaronne surtout pas à la veille du quart de finale retour de la Ligue des champions entre son équipe et le PSG. En conférence de presse ce lundi, l’intéressé n’a pas caché son inquiétude.

A l’origine de cette angoisse, deux avertissements reçus à l’aller et synonymes de suspension pour le capitaine catalan Sergi Roberto et le Danois Andreas Christensen. « Les pertes de Christensen et de Sergi seront remarquées, c’est dommageable pour nous », dixit l’entraîneur des Blaugranas, qui voit là deux alternatives intéressantes lui échapper, dans l’entre-jeu notamment.

La clef Pedri-Gündogan

« Il y a des moments dans le match où l’on a besoin d’une chose ou d’une autre. Les suspensions nous font mal. La clé pour demain sera de se comporter en équipe. Nous devons donner le meilleur de nous-mêmes et faire preuve de solidarité pour atteindre les demi-finales. Si nous sommes une équipe, nous aurons les moyens d’atteindre les demi-finales. » Limité dans ses choix, certes, Xavi aura tout de même de beaux atouts au milieu de terrain pour donner le La.

Le trio Frenkie De Jong-Ilkay Gündogan-Pedri est appelé ainsi à débuter mardi soir sur la pelouse du stade olympique de Montjuic. « Je les aime tous les deux près de la surface, souffle le coach catalan à l’évocation des deux derniers. Je les imagine avec le ballon dans les pieds, créant le danger ou en train de faire la dernière passe. C’est leur grande qualité, ce sont des joueurs très similaires. Ils peuvent temporiser ou donner de la vitesse à notre jeu. Ce sera un match difficile pour les milieux de terrain. Mais si Gündogan et Pedri ont de l’espace et du temps, nous aurons beaucoup à jouer. »

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *