in

La grosse colère de Marquinhos

La grosse colère de Marquinhos

Marquinhos n’a pas mâché ses mots après la défaite concédée par le PSG sur la pelouse du Vélodrome. « C’est le moment de fermer notre bouche », a-t-il lancé.

Le PSG ne s’est pas rassuré, mercredi. A six jours de son grand rendez-vous avec le Bayern Munich en huitièmes de finale de la Ligue des champions, le club de la capitale s’est en effet incliné 2-1 en huitièmes de finale de la Coupe de France. Une défaite logique au vu de la domination des Phocéens et de l’incapacité des Parisiens à se défaire de l’étreinte des Marseillais tout au long de la rencontre.

Les hommes de Christophe Galtier accusaient le coup à l’issue de la rencontre. Marquinhos l’a confirmé devant les micros. « Il nous a manqué des choses, c’est le moment de fermer notre bouche, a-t-il lancé au micro de beIN Sports, appelant à une prise de conscience: « On sait qu’on doit beaucoup s’améliorer si on veut faire de bonnes choses cette saison. Un titre qui s’en va, ça fait mal. On est dégoûtés. »

C’est une défaite qui fait mal

« On savait qu’ils feraient un gros pressing, on n’a pas réussi à sauter leurs lignes plus rapidement. On a fait quelques erreurs qui nous ont coûté cher. Il ne faut pas en rajouter, on sait ce qu’il faut améliorer, a-t-il renchéri au micro de France 3. C’est une défaite qui fait mal car c’est un match de Coupe contre notre grand rival. On voulait revenir à Paris avec la victoire et la qualification. Il faut faire mieux, continuer à travailler et aller de l’avant. »

Le PSG n’est pourtant pas au bout de ses peines. Samedi, le club de la capitale a en effet rendez-vous à Monaco pour le choc de la 23e journée de Ligue 1. Et ce à trois jours du choc face au Bayern Munich.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *