in

Hamraoui, une coéquipière admet un problème

Hamraoui, une coéquipière admet un problème

Alors que se profile le choc face à l’Olympique Lyonnais en Coupe de France, Kadidiatou Diani a évoqué la situation particulière vécue par le vestiaire parisien depuis l’agression de Kheira Hamraoui.

Le PSG aura soif de revanche, samedi. Le club de la capitale accueille en effet l’Olympique Lyonnais en huitièmes de finale de la Coupe de France et les filles de Didier Ollé-Nicolle auront à cœur d’effacer le souvenir douloureux de leur précédente confrontation. Le 14 novembre dernier, les Parisiennes avaient en effet vécu un véritable calvaire à Lyon, avec à la clé une défaite 6-1 qui permet aux Lyonnaises de mener la danse en championnat.

Lire aussi : Hamraoui, le divorce se confirme

 

Ce choc OL-PSG était intervenu dans un contexte particulier, quelques jours seulement après la violente agression dont avait été victime Kheira Hamraoui et la mise en garde à vue de sa coéquipière Aminata Diallo, soupçonnée par l’ancienne Barcelonaise et finalement mise hors de cause. Interrogée au micro de RMC, Kadidiatou Diani s’est pourtant bien gardée d’évoquer le contexte au moment d’évoquer cette gifle reçue chez les Fenottes. « Le dernier match qu’on a fait face à l’OL, il n’était pas excellent, a-t-elle sobrement convenu. Pour ce match de Coupe de France, on a vraiment à cœur de montrer ce qu’on sait faire pour aller le plus loin possible. On a vraiment les capacités pour faire mieux. »

Il y a des choses qu’on ne peut pas effacer

Et le PSG peut d’autant plus croire en ses chances qu’il pourra cette fois compter sur Aminata Diallo et Kheira Hamraoui, qui a en effet retrouvé la compétition le week-end dernier à l’occasion du déplacement à Saint-Etienne. Un retour effectué dans un contexte pesant, les coéquipières de l’internationale tricolore ne lui ayant pas pardonné d’avoir porté les soupçons sur Aminata Diallo puis sur l’agent de Kadidiatou Diani et de Marie-Antoinette Katoto.

« Cela reste un peu compliqué même si on fait tout pour que ça se passe bien. Il y a des choses qui se sont passées et qu’on ne peut pas effacer, a d’ailleurs admis Kadidiatou Diani. Il y en a qui l’ont pris mieux que d’autres. En ce qui me concerne, j’essaie de mettre les choses de côté. » Lors du match dans le Forez, c’est surtout Kheira Hamraoui que certaines joueuses parisiennes ont semblé vouloir mettre de côté, la Nordiste étant quelque peu ignorée au moment des célébrations.

Lire aussi :Mme Abidal se lâche sur HamraouiHamraoui, ce n’est pas fini…PSG, c’est de pire en pire pour Hamraoui

What do you think?