in

Hamraoui, une coéquipière réclame sa tête

Hamraoui, une coéquipière réclame sa tête

Pour prolonger au PSG, Marie-Antoinette Katoto exigerait notamment le départ de sa coéquipière Kheira Hamraoui.

L’agression dont a été victime Kheira Hamraoui en novembre dernier, qui a engendré la garde à vue de sa partenaire Aminata Diallo, a laissé des traces encore vivaces dans le vestiaire des Parisiennes. En effet, depuis le début de cette affaire à la résonance internationale, l’ancienne joueuse du Barça s’est mis une bonne partie de ses coéquipières à dos. La vedette du club Marie-Antoinette Katoto en tête. 

Alors que le Paris Saint-Germain tente de prolonger son attaquante de 23 ans, en fin de contrat en juin prochain, cette dernière, qui s’était dit en « total désaccord » avec sa direction sur la question de son avenir, au cours d’un récent entretien accordé à l’AFP, aurait posé deux conditions pour rempiler dans son club de coeur, alors que l’OL de Jean-Michel Aulas serait prêt à lui proposer « une offre financière stratosphérique », rapporte Le Parisien. 

Hamraoui ou Katoto, le PSG va devoir choisir 

Tout d’abord, Marie-Antoinette Katoto, laquelle n’apprécierait pas le manque d’investissement de Leonardo et Nasser Al-Khelaïfi, demanderait une plus grande implication de ses dirigeants au sein de la section féminine, explique le quotidien régional. De plus, elle réclamerait le départ pur et simple de Kheira Hamraoui, avec qui les relations seraient glaciales. A tel point que les deux joueuses ne s’adresseraient même plus la parole. Au board parisien de trancher maintenant !  

Lire aussi :Hamraoui, les nouvelles accusationsHamraoui-Diallo, c’est de pire en pireHamraoui à l’origine d’une nouvelle catastrophe au PSG ?

What do you think?