in

Hamraoui, ça devient « inquiétant » pour Diallo

Hamraoui, ça devient « inquiétant » pour Diallo

Mise en cause au début de l’enquête sur la violente agression dont a été victime Kheira Hamraoui, Aminata Diallo vit de plus en plus mal la situation alors qu’un homme annoncé à tort comme un « proche », selon son avocat, a été brièvement mis en garde à vue cette semaine.

L’enquête autour de l’agression de Kheira Hamraoui, début novembre, semble au point mort. Mercredi, un homme a été mis en garde à vue mais a été très rapidement relâché par les enquêteurs. Le suspect avait été présenté comme un proche d’Aminata Diallo. A tort, selon l’avocat de cette dernière, qui regrette que le nom de la milieu de terrain, elle-même mise en garde à vue au début de l’enquête, soit « encore jeté en pâture ».

Lire aussi : Hamraoui, Mme Abidal en rigole…

 

« Ce n’est pas un ami, ce n’est même pas une connaissance. C’est une connaissance d’une connaissance », a-t-il assuré dans un entretien accordé à RMC Sport, précisant : « Elle a eu un échange sur Instagram avec cet individu. Elle devait refaire son appartement et des personnes de son entourage lui on dit que c’était un bricoleur. Et que par conséquent il pouvait se rende disponible pour réaliser les travaux. Des messages ont été échangés sur Instagram au sujet du travail qui devait être fait. »

Il y a des affinités avec certaines plus qu’avec d’autres

« Cette enquête n’a pas de sens, ma cliente a été pointée du doigt et présentée comme la principale suspecte autour de ce dossier, a-t-il regretté. Et très vite, alors qu’elle n’avait pas d’avocat lors de la garde à vue, elle est ressortie innocente. » Et l’avocat de déplorer « l’amateurisme des enquêteurs » et « la multiplication des articles dans les journaux conduit à une situation morale très inquiétante pour Aminata Diallo ». Quand bien même elle est une « battante », « cela l’affecte », a-t-il encore ajouté.

L’avocate de la milieu de terrain, après avoir pointé du doigt « l’amateurisme des enquêteurs », en a remis une couche. « Je n’explique pas l’errance sur la temporalité de l’enquête. Et je n’explique comment est-ce que ma cliente s’est retrouvée dans ce dossier. Ça reste une énigme », a-t-il lancé avant d’évoquer avec prudence la relation entre sa cliente et Kheira Hamraoui. « Les relations qu’elle entretient avec ses coéquipières sont professionnelles. Après comme dans tous les corps de métiers, il y a des affinités avec certaines plus qu’avec d’autres, a-t-il expliqué. Je sais qu’elle sait mettre les affects de côté pour servir le club, pour poursuivre la quête de titres et de matchs gagnés. » 

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *