in

Pourquoi Hamraoui n’a pas joué ce dimanche

Pourquoi Hamraoui n’a pas joué ce dimanche

Contrairement à Aminata Diallo, Kheira Hamraoui n’a pas pris part au 16e de finale de la Coupe de France entre le PSG et Dijon ce dimanche. Didier Ollé-Nicolle explique son choix.

Pour la première fois depuis le 9 novembre et la victoire du PSG sur le Real Madrid en Ligue des champions, Aminata Diallo a retrouvé les terrains ce dimanche, en Coupe de France face à Dijon, au stade des 16e de finale. Lancée dans la bataille dans le dernier quart d’heure de jeu, l’intéressée n’avait plus été convoquée dans le groupe parisien depuis sa garde à vue consécutive à l’agression de Kheira Hamraoui voilà deux mois.

« Elle a fait une belle rentrée sportive, dixit Didier Ollé-Nicolle, après coup, ainsi relayé par RMC. C’est bien sur le plan humain, c’est parfait. On ne va pas se le cacher, ce fut une épreuve pour tout le monde, les deux joueuses, tout le groupe. Beaucoup de joueuses ont été marquées et nous au niveau du staff, nous ne sommes pas habitués à gérer ce type d’événements entre l’aspect judiciaire, sportif, la mentalité du vestiaire, la santé des joueuses. »

« Un choix purement sportif »

Si Hamraoui, comme Diallo, a bien repris l’entraînement collectif ces jours-ci et était jugée « opérationnelle » par son coach, elle n’était pas du groupe de 16 joueuses retenues pour l’occasion. Didier Ollé-Nicolle s’en explique. « C’est un choix purement sportif qui a prévalu » soutient l’entraîneur du PSG, qui assure avoir voulu mettre en place un milieu de terrain « joueur » pour ce match de coupe. « C’est difficile de ne pas les réintégrer à égalité au même moment, mais il y a un autre match qui arrive… » De nouveau face à Dijon, dimanche, mais cette fois en championnat.

« Tout le monde est à égalité. Il n’y a pas d’affaire, conclut Didier Ollé-Nicolle. Si une fille veut des explications sur le plan technique ou tactique, ma porte est ouverte, et je lui donne. Si on veut être sur la même longueur d’ondes et que tout le monde soit considéré de la même façon, je ne dois pas considérer mieux l’une ou l’autre par rapport à son statut ou par rapport à ce qu’il s’est passé. »

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *