in

"Quelle honte", L'Equipe déclenche une polémique

L’entretien accordé par L’Equipe à Javier Tebas, ennemi juré du PSG, passe mal auprès de nombreux suiveurs de la Ligue 1.

Egal à lui-même, Javier Tebas a sorti la sulfateuse. Interrogé dans les colonnes de L’Equipe, le président de la Liga réagi aux dernières révélations autour du super contrat signé par Kylian Mbappé au moment de sa prolongation avec le PSG, au printemps dernier. Un contrat qui pourrait rapporter quelque 630 millions d’euros à l’attaquant parisien s’il va au bout de son bail de trois ans dans la capitale entre une prime à la signature de 180 millions d’euros, un salaire annuel de 72 millions et une prime de fidélité devant lui rapporter entre 70 et 90 millions d’euros chaque année.

« On savait que pour que Mbappé reste au PSG, il faudrait le payer très cher. Mais connaissant Al-Khelaïfi, cela me paraît peu… Il n’a pas de limites pour accomplir ses objectifs. Le PSG et Al-Khelaïfi ont démontré que l’argent n’est pas leur problème. S’il avait fallu donner 200 millions de plus à Mbappé, ils les auraient donnés. Pourtant, il est impossible avec les normes actuelles que le PSG puisse supporter de telles dépenses », a-t-il lancé avant de pointer du doigt les pertes du club de la capitale : « Sur les six ou sept dernières saisons, le PSG a perdu 1 milliard d’euros. Il rompt l’écosystème du football européen. Comment les autres clubs peuvent-ils être en concurrence avec quelqu’un qui perd 1 milliard d’euros ? C’est compliqué. »

Vous imaginez Marca ou le Mundo Deportivo offrir une pleine page au président de la LFP ?

Et le président de la Liga de s’étonner de la position de l’UEFA à l’égard du PSG. « Je ne me l’explique pas. Et c’est pour cela que nous le dénonçons (des plaintes ont été déposées par la Liga en France et au niveau européen contre le PSG). Il y a une certaine volonté de l’UEFA, mais il faut des décisions plus rapides et plus efficaces dans l’application des normes qui existent », a-t-il confié, ajoutant : « 10 M€, pour le PSG et Nasser, c’est un café ! Les sanctions doivent être dissuasives et toucher aussi le sportif. Celles qui ont été prises ne le sont pas. Ces pénalités progressives ne fonctionnent pas, il faut sanctionner dès maintenant. »

Les propos de Javier Tebas ne sont guère surprenants. Ce qui l’est plus aux yeux de plusieurs suiveurs, c’est la tribune offerte au président de la Liga par L’Equipe. « Quand je vois la tribune qu’on offre à ce bouffon de Tebas pour cracher sur le PSG……Je cherche les journaux espagnols qui offrent une tribune à Labrune pour défendre les clubs français ! ! ! ! ! 🤦🤷🤦 Quelle HONTE », s’est ainsi offusqué Brahim Thiam. Même son de cloche chez le journaliste Nicolas Puiravau. « Vous imaginez Marca ou le Mundo Deportivo offrir une pleine page au président de la LFP pour qu’il puisse y cracher son venin sur l’envie du #RealMadrid de rejoindre la Superligue ou sur l’endettement colossal du #Barça ? Non mais imaginez qui pourrait faire ça », a-t-il écrit, soutenu par de nombreux supporters parisiens.

Vous imaginez Marca ou le Mundo Deportivo offrir une pleine page au président de la LFP pour qu’il puisse y cracher son venin sur l’envie du #RealMadrid de rejoindre la Superligue ou sur l’endettement colossal du #Barça ? Non mais imaginez qui pourrait faire ça 😉#Tebas #PSG pic.twitter.com/9OgDO2hct6

— Nicolas Puiravau (@nikop17)

What do you think?