in

Inquiétude pour Mbappé

Inquiétude pour Mbappé

En voyant le travail défensif colossal effectué par les attaquants du Real Madrid mardi soir contre Man City, certains se demandent si Kylian Mbappé saura faire autant d’efforts la saison prochaine avec les Merengues…

Ils ont fini exténué. Mardi soir, Vinicius Jr, Jude Bellingham et Rodrygo n’ont pas compté leurs efforts au moment d’aller presser la défense de Manchester City, ou lorsqu’il fallait se replier pour jouer en bloc bas. Ce qui a amené Patrick Chêne à cette réflexion: « Quand je vois le travail défensif de Vinicius and Co, je me dis que Kylian Mbappé va devoir changer son logiciel », a écrit le journaliste sur X (ex-Twitter).

Il est vrai que Kylian Mbappé, qui devrait rejoindre le Real Madrid la saison prochaine, n’a jamais caché qu’il n’était pas fan des tâches défensives. Il a même avoué par le passé que son objectif était d’être si fort en attaque qu’il serait exempté du reste, comme Lionel Messi et Cristiano Ronaldo à la grande époque. C’est un souci récurrent pour les entraîneurs du PSG, même si le Bondynois peut parfois s’y coller et aider ses coéquipiers, dans un bon jour.

Ancelotti félicite ses attaquants

Après ce Real-Man City (3-3), Carlo Ancelotti a tenu à saluer le comportement de ses joueurs. « J’ai beaucoup aimé toute l’équipe. Ce que j’ai préféré, c’est la personnalité, le courage, le pressing haut et rendre inconfortable City jusqu’à ce que nous n’ayons plus de force », a confié le coach italien, qui a notamment souligner le gros match de ses attaquants. « Le travail de ceux de devant a été très bon : trois buts d’une très belle facture et ils ont beaucoup travaillé. C’est pour cela qu’ils n’ont pas eu leur fraîcheur habituelle. Ils ont fait un superbe travail défensif et cela nous a permis d’avoir un bon contrôle du match. »

Si cela peut Kylian Mbappé, Carlo Ancelotti a toutefois ajouté que cette tactique défensive était inhabituelle pour le Real, qui ne réclame pas toujours autant de pressing et de repli de la part de ses attaquants. « Nous avons mis en place un jeu différent de ce que nous faisons. Nous pressons rarement en un contre un mais nous l’avons fait », a résumé Ancelotti.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *