in

Khviha Kvaratskhelia au PSG, ce n’est pas fini

Khviha Kvaratskhelia au PSG, ce n’est pas fini

Si son président et son nouvel entraineur du côté de Naples ont fermé la porte à son départ cet été, Khviha Kvaratskhelia a lui laissé planer doute sur son avenir. Actuellement en Allemagne où il dispute l’Euro 2024 avec la Géorgie, qualifiée pour les huitièmes de finale après son succès historique face au Portugal mercredi soir (2-0), Khviha Kvaratskhelia agite en parallèle le marché des transferts. Priorité du PSG pour palier le départ de Kylian Mbappé, le Napolitain a vu ses dirigeants lui fermer la porte d’un départ. « Il y a un contrat et c’est un acteur clé pour Naples, le président a été clair : il reste. De Laurentiis m’a dit que Di Lorenzo et Kvara resteraient au club. C’est très clair », a ainsi lancé Antonio Conte mercredi à l’occasion de sa présentation officielle devant la presse en tant que nouvel entraineur du Napoli. Même son de cloche du côté du président De Laurentiis. « Il n’y a pas de problèmes avec Kvara parce que nous avons un contrat : nous lui ferons une proposition de contrat et je ne vois aucun problème pour lui. Ensuite, il peut aussi y avoir ceux qui, contrairement aux règles, contactent les joueurs sans l’autorisation du club… Si quelqu’un contactait Kvaratskhelia sans y être autorisé et qu’il présidait également l’ECA (Association européenne des clubs), nous pourrions le rappeler à l’ordre », a lâché le boss napolitain, qui menace clairement son homologue du PSG, Nasser Al-Khelaïfi.

Kvaratskhelia: « Je ne sais pas encore si je vais rester »

Oui mais voilà, Khviha Kvaratskhelia souhaiterait de son côté rejoindre le Paris Saint-Germain cet été, selon certaines sources. Il se dit même que l’ailier géorgien aurait trouvé un accord contractuel avec les champions de France, qui auraient soumis une offre de 100 millions d’euros aux Partenopei. Interrogé sur son avenir après la victoire de la Géorgie face au Portugal mercredi soir, Kvaratskhelia a laissé planer le doute. « Je ne sais pas encore si je vais rester, je respecte Conte parce qu’il est l’un des meilleurs entraîneurs du monde, a-t-il déclaré. Je veux prendre encore quelques jours pour réfléchir, après le Championnat d’Europe, je déciderai quoi faire. (…) Je respecte et j’aime Naples, mais je ne sais toujours pas comment donner une réponse certaine sur mon avenir. » Au PSG désormais de se montrer convainquant…

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *