in

Kolo Muani, le futur bourreau du PSG  ?

Kolo Muani, le futur bourreau du PSG  ?

Il a failli offrir à l’équipe de France sa troisième étoile il y a deux semaines au Qatar, Randal Kolo Muani figure dans les petits papiers du Bayern, futur adversaire du PSG en Ligue des champions.

En l’espace de six mois en Allemagne, Randal Kolo Muani a conquis un nouveau pays de football. L’ancien Nantais à Francfort a déjà fait montre de belles qualités, en Bundesliga comme en C1, et le jeune attaquant de 24 ans a rayonné plus encore à l’international lors de la Coupe du monde. Appelé de dernière minute dans la liste de Didier Deschamps – pour suppléer un Christopher Nkunku blessé juste avant l’envol pour Doha – l’intéressé a su saisir sa chance en brillant face au Maroc en demie mais aussi en finale contre l’Argentine.

Lire aussi : Toute l’actu mercato

Joker de luxe pour les Bleus, « RKM » pourrait devenir sous peu un joueur phare de l’élite allemande – le Bayern étant désormais à ses trousses selon L’Equipe. Un intérêt qui serait réciproque alors que Manchester United frappe également à la porte du gamin de Bondy. « L’intérêt d’un club de la dimension de Man U, à la recherche d’un buteur, ne le laisse pas indifférent, forcément, mais Kolo Muani, qui vient à peine de poser les pieds en Bundesliga, préfèrerait rester en Allemagne, où il s’épanouit », signale le quotidien sportif suscité.

Déjà 60 millions sur la table ?

« Bien avant qu’il n’explose à la face du monde au Qatar, Kolo Muani avait donc attiré l’attention des grands d’Allemagne par ses prestations domestiques. Le Bayern Munich, contre qui il a marqué lors de la première journée malgré une défaite sévère (1-6), le suivait bien avant qu’il ne laisse une trace à la Coupe du monde. A la différence de Manchester, les dirigeants bavarois n’ont pas préparé d’offre mais ils ont fait part de leur intérêt à l’entourage du joueur. »

Depuis le départ de Robert Lewandowski, et malgré l’arrivée de Sadio Mané, le Bayern a quelque peu perdu en impact offensif ; une cartouche de plus telle que Randal Kolo Muani ne serait pas pour déplaire à Julian Nagelsmann. Les Red Devils seraient enclins à poser 60 millions d’euros sur la table pour le joueur sous contrat avec l’Eintracht jusqu’en 2027. Le club phare de Munich saura-t-il enchérir ? S’il venait à le faire cet hiver, l’ex-Canari pourrait être un caillou de plus dans les crampons de Parisiens qui le 14 février et le 8 mars ont rendez-vous avec l’ogre bavarois en huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *