in

L’arrogance de Mbappé ne passe pas

L’arrogance de Mbappé ne passe pas

S’il assume sa manière d’être, affirmant qu’il ne peut pas plaire à tout le monde, l’attitude de Kylian Mbappé ne plait pas à tout le monde.

L’anecdote est racontée par Thomas Foket, invité de dernière minute aux retrouvailles entre la France et la Belgique, ce jeudi, trois ans après la demi-finale de la Coupe du monde 2018. Présent en conférence de presse, mardi, le défenseur du Stade de Reims a évoqué ses confrontations avec Kylian Mbappé sur les pelouses de Ligue 1. « Honnêtement, je ne lui ai pas encore vraiment parlé. Une fois, il m’a dit: ‘je vais te mettre à l’endroit le jeune’», a-t-il raconté, le latéral belge n’ayant par ailleurs que du bien à dire de la star du PSG: « Personne ne connaît la recette pour arrêter Mbappé. Il est très fort physiquement et rapide en un contre un. »

José Fonte, interrogé au micro de talkSPORT, a également marché sur des œufs au moment de pointer du doigt l’attitude de l’ancien Monégasque. « Je ne le vois que sur le terrain, je ne le connais pas personnellement, mais sur le terrain, ce n’est pas le joueur le plus facile à affronter. Et il a cette confiance en lui qui, parfois, pour nous, peut être un peu…. », a-t-il lancé, laissant la journaliste conclure pour lui. « Arrogant », a-t-elle poursuivi, s’attirant les rires du défenseur portugais. Frédéric Antonetti n’avait pas pris autant de précautions après la victoire parisienne face au FC Metz, fin septembre. « Il doit avoir un autre comportement s’il veut être aimé. Il gagnerait à être plus humble…», avait-il lancé alors que l’attaquant parisien avait chambré le gardien lorrain après le but vainqueur de Mauro Icardi dans les derniers instants de la rencontre.

Le premier intéressé est en tout cas bien conscient de l’impression qu’il dégage. Et s’il reconnaît aisément certaines erreurs, il rappelle volontiers qu’il ne peut pas plaire à tout le monde. « Je peux comprendre, a-t-il confié dans l’entretien accordé à RMC Sport, mardi. Je ne suis pas si vieux que ça. J’ai été dans cette peau, j’ai regardé les matches, j’ai commenté. C’est de l’instantané: « Il se prend pour qui à faire ça, à dire ça? ». Et dans une heure, t’as oublié. Je n’ai vraiment pas de problème avec ça parce que je suis au clair avec la personne que je suis, avec mes valeurs. Des fois, ça ne plait pas. Je peux comprendre. Et je ne suis pas têtu, entêté, sur: « Tout ce que je fais, c’est bien ». Désolé de le dire : des fois, j’ai fait de la merde. Et j’en ferai encore. Mais je vais essayer de limiter le plus possible. Mais je suis au clair avec ça, avec les critiques. Ça fait partie du job. Tu ne peux pas vouloir être connu, reconnu mondialement, et faire l’unanimité. Ce n’est pas possible.»

Lire aussi :Mbappé, le PSG a des raisons d’y croireMbappé, l’offre démentielle du PSGMbappé, coup de théâtre en vue ?

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *