in

L’étonnante sortie médiatique de Luis Enrique

L’étonnante sortie médiatique de Luis Enrique

Après la petite victoire du PSG à Strasbourg (1-2), vendredi soir en Ligue 1, Luis Enrique a tenu des propos surprenants en conférence de presse d’après-match.

Une semaine après avoir été accroché au Parc des princes par Brest (2-2), le Paris Saint-Germain a renoué avec le succès vendredi soir, sur le terrain de Strasbourg (1-2), à défaut de s’avoir brillé dans le jeu. Pas vraiment rassurant à douze jours de son huitième de finale aller de la Ligue des champions face à la Real Sociedad. 

De son côté, Luis Enrique ne se montre pas du tout inquiet, comme il l’a indiqué, de manière surprenante, en conférence de presse d’après-match.

« Dans douze jours, on sera peut-être tous morts »

« Dans douze jours, on sera peut-être tous morts, a ainsi lâché le coach espagnol. Bon j’espère que non. Mais la Ligue des champions ne m’intéresse pas. Ce qui m’intéresse, c’est Brest, c’est le match de Coupe. Le futur n’existe pas en football, encore plus à haut niveau. Je pense à Brest, qui est un match de Coupe. C’est une finale pour nous. »

Relancé sur la Ligue des champions, Luis Enrique a une nouvelle fois manié l’ironie. « En mars, ce sera moins bien, en avril ce sera mieux, en mai moins bien et mieux en juin. L’objectif est d’arriver au 1er juin en étant en capacité de gagner tous les titres. On est courageux », a-t-il déclaré. Avant de retrouver la C1, les champions de Frances accueilleront Brest mercredi, pour le compte des 8e de finale de la Coupe de France, avant de recevoir Lille en Ligue 1.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *