in

L’OM puni  ? Réponse le 3 novembre

L’OM puni  ? Réponse le 3 novembre

Le point acquis de haute lutte par les Marseillais dimanche soir face à Paris est peut-être provisoire… La commission de discipline en décidera le 3 novembre prochain.

Pour sûr, l’OM va être pénalisé au sortir du Classique qui l’a vu recevoir le PSG dimanche soir au stade Vélodrome (0-0). Les nombreux fumigènes craqués en marge de la rencontre et sur le but finalement invalidé d’Arkadiusz Milik ne resteront assurément pas impunis – ils vaudront au club phocéen une amende somme toute coutumière. En revanche, la sentence de la commission de discipline quant aux autres incidents observés est plus délicate à voir venir…

Les Olympiens, rappelons-le, sont sous le coup d’une pénalité d’un point écopée après leur déplacement à Angers le 22 septembre dernier (des supporters marseillais avaient investi la pelouse au coup de sifflet final pour en découdre avec leurs homologues angevins). Pénalité susceptible de tomber si et seulement si des faits de même nature viennent à se reproduire. Reste à savoir comment la Ligue va appréhender les débordements observés ce dimanche au Vélodrome.

Payet: « Il faut prendre des décisions »

Le mercredi 3 novembre prochain, la commission de discipline se prononcera donc sur les multiples jets d’objets déplorés lors de chacun des corners parisiens, voire sur l’intrusion d’un spectateur à la 73e minute pour approcher Lionel Messi sur la pelouse. La justice se chargera elle des débordements survenus hors de l’enceinte pendant la rencontre, et notamment cet assaut d’une centaine d’individus sans billet repoussés par les forces de l’ordre. Avec 21 interpellations à la clef.

A l’issue de la partie, Dimitri Payet, désabusé, était le premier à réclamer des sanctions et une tolérance zéro. « On sait ce qu’on risque, perdre des points. Et il ne faudra pas pleurer en fin de saison s’il nous en manque un ou deux. Je ne comprends pas. On sait qu’on est attendus, regardés. Je l’ai déjà dit, il faudra des sanctions, et des vraies. On l’a encore vu à Saint-Etienne ce week-end, on ne peut plus accepter ça. Ou alors, il faut attendre quelque chose de vraiment grave. Et ça serait trop tard à mon avis. Je pense qu’il faut prendre des décisions. »

Lire aussi :PSG-OM, le film du matchLe classement de la Ligue 1

What do you think?