in

Le Losc chipe le Trophée des champions au PSG

Le Losc chipe le Trophée des champions au PSG

Octuple tenant du titre, le PSG a cédé le Trophée des champions au Losc, dimanche à Tel Aviv (0-1).

Depuis 2013, le PSG avait confisqué le Trophée des champions, vainqueur huit fois consécutivement pour porter son total à dix lignes au palmarès de la compétition. Cette année, le premier titre de la saison est passé au crédit du Losc, champion de France sortant. Bien mieux armé que son adversaire, Lille a fait la différence sur la plus petite des marges au stade Bloomfield de Tel Aviv.

L’unique buteur de la partie, Xeka, a frappé juste avant la pause – servi sur la gauche de la surface par Yilmaz, le Portugais s’est alors fendu d’un coup de canon pour trouver la faille à mi-hauteur aux dépens de Navas (1-0, 45e). Malgré les percées de Hakimi sur le flanc droit, malgré l’entrée en jeu percutante de Wijnaldum en seconde période, les Parisiens n’ont pas su répliquer.

Diallo a loupé le coche de la tête à bout portant (57e), puis Icardi a trouvé la faille sur un caviar du Néerlandais suscité mais en position de hors-jeu (74e). Wijnaldum, enfin, s’est heurté à Jardim, le nouveau portier n°1 des Dogues, dans le temps additionnel (90e+1). Pour la première fois de son histoire, après deux échecs en 1955 et 2011, le Losc s’offre ainsi le Trophée des champions.

« Des choses encore plus grandes à aller chercher »

« C’est un titre qui compte, dixit Jocelyn Gourvennec à l’issue de la partie, sur l’antenne de Prime Video. On a souffert en deuxième période mais on a su rester solides. Je partage ce trophée avec mon prédécesseur, Christophe Galtier, qui a fait un superbe travail avec ce groupe. » « Le Losc a une identité très particulière, on l’a montré ce soir et on mérite ce trophée, renchérit Xeka. Le travail paie, on bosse beaucoup et je sais qu’il y a des doutes sur notre équipe mais nous, on connaît notre valeur. Il faut continuer comme ça  !  »

Naturellement déçu, Mauricio Pochettino juge pour sa part que « le PSG a des choses encore plus grandes à aller chercher ». « C’est dur à accepter, ajoute Draxler. On a eu beaucoup d’occasions mais il nous a manqué un but. Même si tout n’a pas été parfait, on peut être fiers, on a tout donné jusqu’à la dernière minute. Il faut accepter la défaite et continuer à travailler pour être prêts pour la reprise de la Ligue 1. »

Lire aussi :Que Mbappé prolonge ou pas, Pochettino s’en moqueUn deuxième gardien quitte le PSGLe PSG a une nouvelle solution en attaque

Précédent
Suivant

 

What do you think?