in

Les lourdes accusations contre nasser al-khelaïfi

Les lourdes accusations contre nasser al-khelaïfi

Le directeur sportif de l’Inter Milan, Giuseppe Marotta, a fustigé l’attitude de Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG, dans le dossier Milan Skriniar. 

L’Inter Milan n’a clairement pas apprécié… Alors que le Paris Saint-Germain fait le forcing depuis le début de l’été pour tenter de s’attacher les services de Milan Skriniar, le club lombard se montre intransigeant dans les négociations. Et les Nerazzurri, qui réclament ni plus ni moins que 70 millions d’euros pour céder leur défenseur de 27 ans, ont fraîchement décidé de mettre un terme aux pourparlers. 

La raison ? L’intervention de Nasser Al-Khelaïfi dans le dossier. Face à l’inflexibilité de leurs interlocuteurs, le président du PSG n’a pas hésité à menacer le directeur sportif interiste, Giuseppe Marotta, de recruter libre l’international slovaque en fin de contrat dans un an. Une provocation qui a définitivement fini par braquer le camp italien, qui souhaite désormais faire rempiler le joueur. 

« Cette menace déguisée ne suffit pas à heurter les valeurs du joueur »

« Milan est un bon garçon. Nous entamerons avec lui des discussions et pour le lier à l’Inter pour plusieurs années. Je suis confiant et optimiste sur le sérieux de Milan. Cette menace déguisée ne suffit pas à heurter les valeurs du joueur », a ainsi lâché Marotta, vendredi soir au micro de DAZN, au sortir de la défaite de l’Inter face à la Lazio (3-1). 

Così #Marotta ai nostri microfoni ⚫🔵

E su #Acerbi: « Ci è stato proposto, ma non è l’unico che seguiamo »#Inter #DAZN

— DAZN Italia (@DAZN_IT)

What do you think?