in

Lucas Hernandez prend cher

Lucas Hernandez prend cher

Transféré du Bayern au PSG cet été, Lucas Hernandez fait l’objet de nombreuses critiques depuis lors.

A l’instar de Milan Skriniar, Lucas Hernandez n’a pas franchement marqué des points vendredi lors du match amical des Parisiens contre le Cerezo Osaka (défaite 2-3). La communication maladroite de l’intéressé n’a échappé à personne du reste, le Marseillais de naissance clamant désormais la distance qu’il observe avec la cité phocéenne depuis des années déjà, histoire de gagner l’affection des supporters du PSG et d’effacer les déclarations pro-OM qu’il a pu avoir par le passé. Et vu d’Allemagne, l’international tricolore a tout faux également.

Au Bayern, malgré les 47 millions d’euros qu’il a pu rapporter en s’envolant pour Paris, Lucas Hernandez a laissé pas mal d’amertume derrière lui. « Hernandez n’a montré aucune gratitude, aucun caractère, souffle dans une interview accordée à Bild le légendaire Lottar Matthäus, observateur avisé du Rekordmeister. S’il avait voulu servir le Bayern après les quatre années troublées sur et en-dehors du terrain, au cours desquelles le Bayern l’a également soutenu en privé, il aurait dû humblement signer un contrat. »

« Un rapport qualité prix est désastreux »

Au sortir d’une saison que le défenseur de 27 ans a essentiellement passé à l’infirmerie, le club phare de Munich a bien tenté en effet de retenir son joueur, lui proposant même une prolongation de contrat. Ce n’est pas la première que l’ancien capitaine de la Mannschaft tacle Lucas Hernandez. Le mois dernier, Lottar Matthäus avait allumé le néo-Parisien, débauché à l’Atlético de Madrid contre 80 millions d’euros quatre ans plus tôt: « Le rapport qualité prix est désastreux si l’on regarde l’ensemble de sa carrière. »

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *