in

Lucas Hernandez, la terrible nouvelle

Lucas Hernandez, la terrible nouvelle

Le staff parisien ne se montrait guère optimiste après le match contre le Borussia Dortmund concernant Lucas Hernandez après sa blessure au genou sur l’action du but allemand.

Le camp parisien ne voulait pas céder à l’abattement après la défaite concédée sur la pelouse du Signal Iduna Park, mercredi, lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions. Si de l’aveu de Luis Enrique, le vestiaire parisien était « affecté », les joueurs disposés à répondre aux questions des journalistes se montraient optimistes pour le match retour, mardi prochain.

«  À la maison, avec nos supporters, ce sera différent. J’ai totalement confiance en notre équipe. Les occasions d’aujourd’hui, ça va rentrer au retour », a ainsi lancé Achraf Hakimi. L’entraîneur parisien se voulait tout aussi confiant. « A Paris, on sera très forts et on n’a rien à perdre », a en effet lancé l’ancien milieu de terrain.

« Ça n’a pas l’air très positif »

Luis Enrique était en revanche bien moins optimiste concernant l’état de santé de Lucas Hernandez, sorti peu avant la pause après avoir été touché au genou gauche sur l’action du but inscrit par Niclas Fullkrüg. Victime d’une rupture des ligaments croisés du genou droit lors du premier match disputé par les Bleus à la Coupe du monde 2022 a bien tenté de reprendre sa place mais a dû se rendre à l’évidence dès sa première accélération. De quoi donc faire craindre le pire.

« Je n’ai aucune nouvelle de Lucas Hernandez. Ça n’a pas l’air très positif. Mais on va attendre que les docteurs l’analysent », a d’ailleurs confié Luis Enrique au micro de Canal+ à l’issue de la rencontre, renchérissant en conférence de presse: « Je n’ai pas d’informations supplémentaires que celles que le docteur nous a communiqué à sa sortie. Il ne pouvait pas continuer. Je ne sais rien de plus. Il faudra suivre le communiqué médical du club. »

A en croire le journaliste Achille Ash, les premiers retours sont effectivement préoccupants. « Ça ne sent pas bon », a-t-il écrit, assurant que le verdict devrait tomber dans les 24 ou 48 prochaines heures.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *