in

Luis Campos, les lourdes accusations

Luis Campos, les lourdes accusations

Alors que la saison touche à sa fin, l’heure est au bilan et celui de Luis Campos apparaît particulièrement mauvais aux yeux d’Emmanuel Petit.

La saison du PSG est globalement réussie. Avec une demi-finale de Ligue des champions et un possible triplé dans l’Hexagone, le club de la capitale espérant ajouter la Coupe de France à son titre remporté en Ligue 1 et au Trophée des champions, Luis Enrique et ses troupes s’en tirent avec les honneurs.

Des zones d’ombre n’en demeurent pas moins et pas seulement en raison de l’élimination face au Borussia Dortmund aux portes de la finale de la Ligue des champions. Les nombreuses recrues attirées l’été dernier n’ont que rarement donné satisfaction et Luis Campos est régulièrement pointé du doigt. Mardi, le conseiller sportif des Rouge et Bleu a d’ailleurs essuyé une nouvelle salve de critiques, cette fois de la part d’Emmanuel Petit.

Trop d’erreurs au mercato ?

« Je lui reproche de s’être trompé sur beaucoup, beaucoup trop de profils, alors que le PSG était en train de changer de cap. On était tous impatient de voir comment les choses allaient se passer sur le marché des transferts, c’était plutôt réjouissant sur le changement de mentalité », a-t-il ainsi confié au micro de RMC, ajoutant : « Bizarrement, j’ai le sentiment qu’il y en a beaucoup qui sont restés sur le banc de touche et qui ne plaisent pas à Luis Enrique. Non seulement c’est un fiasco financier, car on parle de 600 millions d’euros, et les réussites, je ne les compte même pas sur les doigts d’une main. »

L’ancien champion du monde reproche également au Portugais de ne pas être parvenu à déminer le dossier Mbappé malgré sa proximité avec le Bondynois. « Dernier chapitre : sa relation avec Kylian Mbappé. On connaît sa proximité avec lui depuis Monaco, il voulait l’accompagner. Quand on voit le bordel autour de Mbappé toute la saison et le mutisme de Campos… Il a peut-être réussi à le convaincre de prolonger (en 2022, ndlr), mais pour partir libre. Il est responsable, lui comme d’autres », a-t-il soufflé à ce sujet.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *