in

Luis Enrique glisse un gros tacle à Xavi

Luis Enrique glisse un gros tacle à Xavi

Convié devant les médias à la veille du quart de finale de la Ligue des champions entre le PSG et Barcelone, Luis Enrique a glissé un tacle à Xavi.

C’est devenu un classique sur la scène européenne. A l’occasion des quarts de finale aller de la Ligue des champions version 2023-2024, le Paris Saint-Germain accueille au Parc des Princes le FC Barcelone, ce mercredi soir (21 heures). Une rencontre forcément spéciale pour Luis Enrique, ancien joueur et entraineur du club catalan. 

De passage en conférence de presse ce mardi, le coach parisien a été invité à se prononcer sur la question « qui représente le mieux le jeu du Barça entre lui et Xavi ? ». Ce à quoi l’ex-sélectionneur de l’Espagne a rétorqué: « Sans aucun doute, moi », et d’ajouter: « C’est mon avis. La possession du ballon, les buts, la pression, les titres, les trophées. Je représente le mieux le Barça même si d’autres pensent différemment. » Une déclaration qui ne devrait très certainement pas plaire au coach blaugrana. 

« Je ne le connais pas comme entraîneur »

« Je ne connais pas Xavi en tant qu’entraîneur, il était mon joueur, a poursuivi Luis Enrique à propos de son homologue. Je ne le connais pas comme entraîneur. Je connais très bien le club mais je ne sais pas si ce sera un avantage. C’était une grande expérience au niveau émotionnel. »

L’entraineur du PSG a ensuite dit tout le bien qu’il pensait du Barça, estimant qu’il n’y a pas de favori dans cette double confrontation. « Personne ne peut penser que le Barça est faible, c’est un Barça fort, a-t-il assuré. Ils ont une bonne dynamique offensivement. Ils ont de très bons joueurs, c’est un club avec beaucoup d’expérience qui a déjà gagné cinq titres en Ligue des champions. Ce n’est pas facile mais je me sens stimulé. J’espère qu’on aura deux beaux matches. (…) Des personnes vont penser que nous sommes favoris, d’autres non. Mais ce n’est pas important. Je préfère ne pas penser que nous sommes les favoris, je préfère que vous pensiez que je serai la victime demain. »

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *