in

Luis Enrique mis dehors, le nom de son successeur annoncé

Luis Enrique mis dehors, le nom de son successeur annoncé

Pas tendre avec Luis Enrique, Daniel Riolo a envoyé le coach espagnol loin du PSG et a milité pour l’arrivée d’un ancien joueur parisien pour le remplacer.

Daniel Riolo ne s’en cache pas, il « n’aime pas » Luis Enrique. Au-delà de ses réticences sur la tactique mise en place pour le coach espagnol, le célèbre éditorialiste n’apprécie guère le traitement de Kylian Mbappé, remplacé lors des deux dernières sorties du Paris Saint-Germain. Au point de militer pour son départ et l’arrivée de Thiago Motta pour lui succéder. 

« Thiago Motta ? Je milite pour lui parce que c’est un entraîneur du futur. La moitié de l’Europe le veut. Luis Enrique est un coach du passé, qu’il aille au Barça », a lancé Riolo sur les ondes de RMC, lequel fait notamment référence aux récentes rumeurs faisant état d’un intérêt du Barça pour Luis Enrique. 

Thiago Motta rêve de Paris 

« Je ne veux pas vulgairement le flinguer, je veux juste dire ce que je pense de lui depuis qu’il est là, de son travail et de ce j’appelle le foutage de gueule permanent, a ajouté le journaliste au sujet du coach parisien. A partir de déclarations qui, très honnêtement si elles étaient prononcées par un autre entraîneur, seraient dénoncées par d’autres. Je pense que le Paris Saint-Germain ne peut pas avoir un entraîneur avec une telle communication et une telle bouillie permanente dans ce qu’il propose. »

Pour rappel, Thiago Motta officie actuellement sur le banc de Bologne, actuel 4e de Serie A. Fin février, le président de Naples, Aurelio De Laurentiis, avait laissé entendre que l’ancien international italien aspirait à entrainer le PSG à l’avenir. « J’ai eu une conversation avec Thiago Motta l’année dernière à Rome. Elle a duré 6h. Il m’a dit qu’il aspirait à entraîner certains clubs hors de l’Italie. Le PSG ? Voilà, c’est toi qui l’as dit », avait rétorqué le boss napolitain à la question du journaliste. Reste maintenant à savoir ce qu’en pensent les dirigeants franciliens…

What do you think?