in

Luis Enrique se moque de Mbappé

Luis Enrique se moque de Mbappé

L’entraîneur du PSG, Luis Enrique, n’a souhaité faire aucun commentaire sur l’absence contre l’OL de Kylian Mbappé, resté sur le banc durant toute la rencontre.

C’est devenu une image habituelle ces dernières semaines: Kylian Mbappé s’est à nouveau assis sur le banc au coup d’envoi du match entre le PSG et l’OL, dimanche soir au Parc des Princes. Sauf que cette fois, l’attaquant parisien n’est même pas entré en jeu lors du large succès enregistré par les Rouge et Bleu (4-1), en clôture de la 30e journée de Ligue 1. Une première pour lui depuis le 10 février, face à Lille (3-1).

Un choix fort et assumé de la part de Luis Enrique qui, depuis que l’ancien prodige de Bondy a annoncé à ses dirigeants son intention de quitter le club en fin de saison, gère comme il l’entend le temps de jeu de la star. Rien de personnel a priori, car cinq jours après la qualification pour les demi-finales de la Ligue des champions obtenue sur la pelouse du FC Barcelone (1-4), Ousmane Dembélé est lui aussi resté au repos.

Luis Enrique n’a « rien à dire » sur Mbappé

Mais le technicien catalan a tout de même semblé agacé par les questions autour de l’actuel meilleur buteur du championnat, se contentant d’une réponse laconique. « Et en ce qui concerne Kylian, je n’ai rien à dire jusqu’à ce que les parties se prononcent, je continuerai à garder le silence et lorsque les parties se prononceront, alors il sera temps de parler », a-t-il ainsi lâché en conférence de presse, des propos relayés par RMC Sport.

Les plus suspicieux noteront malgré tout que Luis Enrique a encensé son attaque, composée de Randal Kolo Muani, Bradley Barcola et d’un Gonçalo Ramos auteur d’un doublé, comme rarement cette saison. « Je pense que nous avons joué une excellente première mi-temps. En termes de domination et de savoir comment et quand attaquer, c’était l’une des meilleures de la saison, a-t-il observé. Je suis très heureux, ça a été une semaine formidable. »

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *