in

Luis enrique se paie encore alexandre ruiz

Luis enrique se paie encore alexandre ruiz

Luis Enrique, l’entraîneur du PSG, a encore malmené le journaliste de Free Ligue 1 Alexandre Ruiz, dimanche soir.

Il y a quatre mois de cela, au sortir d’une victoire parisienne à Rennes (1-3), Luis Enrique avait sciemment ignoré Alexandre Ruiz sur le plateau itinérant de Free Ligue 1, ne s’adressant guère alors qu’au consultant Ludovic Giuly. Un épisode mal vécu par le journaliste qui s’en était ému après coup: « Pardon, ce n’est pas une position de respect, ça m’a un peu égratigné. […] Je n’ai eu aucune explication ensuite, nous étions le dernier plateau. Je prends ça en note. »

Dimanche soir après le match nul du PSG face à ces mêmes Rennais (1-1), les deux hommes se sont croisés à nouveau et l’entraîneur espagnol a manié l’ironie pour répondre à son interlocuteur, trop négatif à son goût. « Je dirais que je suis presque content, imagine un peu. Il y a eu beaucoup de choses positives… » Une réponse qui n’a pas contenté évidemment Alexandre Ruiz…

« Par le nez, inspire, expire… »

« Mais, si on est content avec un nul arraché à la dernière minute, c’est qu’il y a eu aussi des choses négatives, non ? », dixit l’ancien animateur de beIN Sports. « Toi, tu es vraiment obsédé par le négatif et le positif. C’est incroyable, réplique Luis Enrique. Mais non, regarde, visualise, ferme les yeux. Respire, imagine le soleil, un ciel bleu. Ferme les yeux, s’il te plait, essaye, essaye. Fais-le, s’il te plait. Tu verras, cela te fera le plus grand bien. Par le nez, inspire, expire. »

 

Moins condescendant par la suite, le technicien ibère a livré une analyse plus fournie dans la foulée, admettant que le résultat n’était pas celui qu’il attendait bien sûr. « Ça y est, je vois le soleil », a dès lors conclu Alexandre Ruiz, dans un échange moins tendu alors avec Luis Enrique.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *