in

Luis Enrique, la touchante attention d’Alexandre Ruiz

Luis Enrique, la touchante attention d’Alexandre Ruiz

Pris pour cible à plusieurs reprises cette saison par l’entraîneur du PSG, le commentateur vedette de Free a souhaité enterrer la hache de guerre.

Luis Enrique aura vécu une première saison pour le moins agitée à la tête du PSG. Réussie sportivement avec un possible triplé en France et une demi-finale de la Ligue des champions, cette première année aura également été marquée par plusieurs prises de bec avec les journalistes, au premier rang desquels Alexandre Ruiz, qui officie chaque week-end de Free, diffuseur numérique de la Ligue 1.

« Toi, tu ne vois que les choses négatives. Tu critiques. Toutes les interviews ! C’est le plus négatif de l’histoire du football mondial. Un jour, on a gagné 4-1 et il m’a dit qu’on méritait de perdre », avait notamment lancé à l’ancien de beIN Sports l’entraîneur du PSG après un match gagné contre Rennes, l’automne dernier, ajoutant : « Je crois que c’est toi qui ne comprends rien. C’est ce que je pense des questions que tu me poses. »

« C’est quoi, c’est une bombe ? »

Cette violente charge avait été suivie de répliques régulières, Luis Enrique se montrant régulièrement condescendant avec son interlocuteur. Mais le journaliste ne semble pas tenir rigueur de ces attaques. Lundi, Alexandre Ruiz a ainsi offert un cadeau à l’ancien milieu de terrain pour enterrer la hache de guerre en cette fin de saison.

« C’est quoi, c’est une bombe ? », a tout d’abord lancé Luis Enrique, décidément intraitable avec Alexandre Ruiz, avant de découvrir le cadeau: un portrait de son idole, Enrique Castro Quini. « Ooh, ok, aujourd’hui, tu as gagné », a lâché l’entraîneur espagnol, particulièrement touché, ajoutant : « Il s’agit de mon idole, qu’il repose en paix. C’est une authentique idole, comme joueur et en tant que personne, pour moi. J’ai pu partager quelques moments avec lui. Eh nous sommes dans le pardon. »

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *