in

Luis Enrique valide une piste lyonnaise

Luis Enrique valide une piste lyonnaise

Dans l’attente de son intronisation officielle, Luis Enrique travaille déjà à renforcer le PSG. Avec dans le viseur une belle promesse lyonnaise.

Le PSG est dans l’attente, bloqué par l’engagement contractuel de Christophe Galtier pour pouvoir officialiser enfin l’arrivée de Luis Enrique, qui de son côté a d’ores et déjà trouvé un accord total avec le club de la capitale. Nanti d’une enveloppe de 200 millions d’euros pour renforcer son effectif cet été selon Le Parisien, le futur coach des Rouges et Bleus n’en travaille pas moins à dresser les contours nouveaux de son équipe. Avec déjà des pistes favorites.

Selon RMC, l’ancien sélectionneur de la Roja aurait notamment validé le profil d’un crack lyonnais. Non pas Rayan Cherki – un temps annoncé sur les tablettes de Luis Campos – mais son jeune compère d’attaque Bradley Barcola, lui aussi engagé avec les Bleuets à l’Euro 2023 en cette intersaison (les joueurs de Sylvain Ripoll ont rendez-vous avec l’Ukraine dimanche soir en quart de finale). A 20 ans, le natif de Villeurbanne a crevé l’écran la saison passée, crédité de 7 buts et 10 passes décisives en 31 sorties toutes compétitions confondues.

Lyon contraint de vendre ?

Buteur unique pour l’OL au Parc des Princes en avril dernier, Bradley Barcola a fait montre ce jour-là, entre autres, de son audace et sa polyvalence, confirmant du reste à cette occasion une propension rare à se sublimer dans les grands rendez-vous. Les Gones ne sont pas vendeurs a priori mais les difficultés rencontrées par la nouvelle direction rhodanienne devant la DNCG pourraient changer la donne. Il y a quelques jours, l’intéressé assurait ne pas vouloir quitter son club formateur de sitôt, lui qui bénéficie d’un bail lyonnais jusqu’en 2026. « Je suis bien à l’OL, j’espère que je continuerai à avoir la confiance du coach. Je ne sais pas comment le mercato va se passer, mais, je ne vois pas pourquoi je partirais. J’ai besoin de faire une saison pleine dans la peau d’un titulaire », soufflait-il alors à L’Equipe.

What do you think?