in

Luis Enrique lâche ses vérités

Luis Enrique lâche ses vérités

Une fois la rencontre entre le PSG et le Barça terminée, Luis Enrique a lâché une confidence sur son ressenti durant cette opposition face à son ancien club.

Ancien joueur et entraîneur du FC Barcelone, Luis Enrique a souffert. Désormais sur le banc du Paris Saint-Germain, l’Espagnol était opposé à son ancien club dans le cadre des quarts de finale de la Ligue des champions. Après une défaite au Parc des Princes lors du match aller (2-3), lui et ses hommes ont réussi à renverser les choses en allant s’imposer mardi soir du côté de Montjuïc, face à un Barça réduit à dix à la demi-heure de jeu et incapable de réagir (1-4). Forcément ravi de sortir vainqueur de cette confrontation, Luis Enrique a tout de même avoué que l’expérience n’avait pas été agréable.

En conférence de presse d’après-match, il a d’abord lâché un grand ouf de soulagement. Puis il s’est expliqué. « En premier lieu, ça a été difficile d’affronter le Barça sur le plan sentimental et émotionnel. Pour moi, ça a été très difficile. J’ai essayé de contrôler mes émotions au maximum. J’ai fait ce que je sentais devoir faire durant les deux rencontres, mais sur le plan émotionnel, j’espère ne pas avoir à rejouer un jour contre le Barça. »

« Hyper content »

Cela étant dit, l’entraîneur parisien a aussi avoué qu’il n’était pas mécontent du succès obtenu face aux Blaugrana. « Je me sens hyper content. L’équipe a été dans le match. On a été merveilleux dès les premières minutes, et puis sur cette première action (barcelonaise) de Lamine Yamal qui amène un but… On ne méritait pas d’encaisser ce but, mais l’équipe a continué à jouer et on s’est retrouvé en supériorité numérique. Les attaquants ont fait un match formidable. Tous les joueurs ont été à un très haut niveau. »

Grâce à ce succès, le Paris Saint-Germain atteint donc les demi-finales de la Ligue des champions durant lesquelles il affronta le Borussia Dortmund, tombeur de son côté de l’Atlético de Madrid. Les deux matchs auront lieu les 30 avril et 7 mai, avec un premier acte disputé en Allemagne avant le retour organisé au Parc des Princes.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *