in

Pourquoi luis fernandez a zappé mbappé

Pourquoi luis fernandez a zappé mbappé

Pour la troisième fois de sa carrière, Kylian Mbappé a reçu le trophée France Football de meilleur joueur tricolore de la saison. Pourtant Luis Fernandez ne lui a pas accordé un seul point.

Il fait l’unanimité dans le football français, lui le meilleur buteur du Mondial 2022 (huit réalisations), l’homme au triplé de la finale d’anthologie contre l’Argentine. C’est assez logiquement que Kylian Mbappé est auréolé ce week-end du trophée France Football de meilleur joueur tricolore de l’année, comme en 2018 et en 2019.

Certains des votants – un collège réunissant les anciens lauréats du trophée – ont pu lui préférer Karim Benzema, le Ballon d’Or en titre, dans la hiérarchie de leur trio désigné. C’est le cas de Zinedine Zidane notamment. Mais rares sont les jurés à avoir exclu purement et simplement le prodige de Bondy de leur triptyque. Ils ne sont en fait que deux à l’avoir osé: Jean-Pierre Papin et Luis Fernandez.

« J’ai voulu valoriser d’autres joueurs »

Pour le premier, qui appartient à l’organigramme de l’OM, cela peut se comprendre. En revanche pour le second, cet « oubli » interpelle. L’ancien entraîneur du PSG a préféré au phénomène les Karim Benzema, Christopher Nkunku et Mike Maignan. Il s’en est expliqué auprès de L’Equipe: « D’abord, je souhaitais absolument mettre en valeur les performances exceptionnelles de Nkunku et Maignan, souffle-t-il. Je suis particulièrement admiratif de la manière dont ils sont revenus très vite au plus haut niveau malgré leurs blessures. J’ai aussi voulu valoriser le poste de gardien, extrêmement important, et ce qu’a réalisé Mike à l’AC Milan, dans un championnat très relevé, et aussi en Ligue des champions, est remarquable. Quant à Christopher, il a encore franchi un cap. Il est passé dans une autre dimension. »

Et d’ajouter pour se justifier: « Je ne pouvais pas placer Kylian en deuxième ou en troisième position. C’était tout ou rien. Et j’ai préféré mettre Karim premier. Au moment où il quitte le Real Madrid, j’ai voulu récompenser à la fois son Ballon d’Or et sa fabuleuse longévité à ce niveau très élevé. […] Bien sûr, on peut tenir compte du Mondial. Mais il y a aussi la valeur des championnats, sachant que la Ligue 1 est loin d’être le meilleur, l’élimination du PSG dès les huitièmes de finale de la C1 et le contexte, les coéquipiers… […] Ma démarche ne consiste surtout pas à dévaloriser Kylian, mais à avoir un regard différent. J’ai voulu valoriser d’autres joueurs. On parle énormément de Mbappé, à juste titre. Ce n’est pas contre lui, mais je veux qu’on parle aussi de ces garçons-là. »

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *