in

Main de Rongier  ? Rothen en remet une couche

Main de Rongier  ? Rothen en remet une couche

L’OM, définitivement, peut s’estimer lésé après sa défaite au Parc des Princes (2-1), concédée dimanche sur un penalty très litigieux.

Au lendemain d’un Classique terne et sans relief remporté par le PSG au Parc des Princes (2-1), nombreux sont les observateurs à s’accorder sur un point précis: le penalty victorieux transformé avant la pause par Kylian Mbappé – consécutif à une main de Valentin Rongier dans la surface – n’aurait pas dû être accordé aux Parisiens.

« J’ai mes infos, l’arbitre a vu cet angle et c’est pour ça qu’il ne siffle pas main au départ. Il a jugé que le ballon avait touché la cuisse puis la main, et qu’il ne pouvait pas se couper la main. C’est son interprétation, le VAR n’aurait pas dû l’appeler », martèle ce lundi soir Jérôme Rothen sur les ondes de RMC. Initialement en effet, M. Letexier, tout près de l’action en question, n’avait pas jugé bon d’user de son sifflet. L’assistance vidéo, censée alerter l’arbitre en cas d’erreur manifeste, a donc fait du zèle.

Des règles on ne peut plus claires

Pour rappel, l’International Board, qui régit les lois du jeu, stipule que « tout contact de la main ou du bras d’un joueur avec le ballon n’est pas une infraction ». Mais aussi: « Un joueur est considéré comme ayant rendu son corps anormalement plus grand lorsque la position de sa main, ou de son bras, n’est pas justifiée par le mouvement du corps du joueur pour cette situation spécifique. » Le joueur de l’OM ayant vu le ballon toucher sa cuisse avant son bras, la règle en vigueur du reste est claire: « L’arbitre ne sanctionnera les mains ou bras d’un joueur réalisés juste après un contact du ballon avec une autre partie de son corps ».

Enfin dans L’Equipe du jour, l’ancien officiel Saïd Ennjimi soulève un autre point qui a son importance: « La distance entre Neymar et Rongier est si faible que je ne vois pas comment Rongier aurait pu écarter délibérément les bras… » M. Letexier et ses assesseurs se sont définitivement trompés sur ce coup-là.

Lire aussi :PSG-OM: L’analyse cash de Thierry HenryLe coup de gueule de l’OMMarquinhos tacle les ultras du PSGParis s’offre un triste Classique

 

 

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *