in

Malaise autour de Wilfrid Mbappé, le père de Kylian

Malaise autour de Wilfrid Mbappé, le père de Kylian

Pour le match des 100 ans du Stade Chaban-Delmas, mardi soir, le public bordelais a hué les anciens joueurs de l’OM présents dans l’équipe du Variétés Club de France, mais aussi le père de Kylian Mbappé, Wilfrid.

Les 30 000 billets pour le match des 100 ans du Stade Chaban-Delmas ont rapidement trouvé preneur il y a quelques semaines. Pour célébrer le centenaire du Parc des Sports de Lescure (le nom original de l’enceinte), une équipe de joueurs emblématiques des Girondins de Bordeaux a affronté le Variétés Club de France, mardi soir. Un match de gala dont les bénéfices iront à la Fondation Abbé Pierre et au Secours populaire français.

Si le public bordelais s’est enflammé pour Zinédine Zidane, idole du football français, Alain Giresse, la grande légende du club aquitain, ou encore les champions de France 2009 emmenés par Yoann Gourcuff, il a aussi pris pour cible les « Marseillais » qui évoluaient avec le Variétés. Taye Taiwo, Mamadou Niang et l’humoriste de la cité phocéenne Redouane Bougheraba ont été sifflés par les supporters du FCGB à leur entrée sur le terrain. Souleymane Diawara a même été conspué, lui qui a filé à l’OM après le titre de 2009.

Wilfrid Mbappé paie pour Kylian

Wilfrid Mbappé a lui aussi été dans le viseur des spectateurs… Le père de Kylian, 53 ans, est un joueur régulier du Variétés lors des matches caritatifs (en tant que milieu de terrain axial). La réaction du public bordelais rappelle ainsi la popularité vacillante de Kylian Mbappé. Phénomène du football français et même capitaine des Bleus depuis la fin de la Coupe du monde 2022, il n’a pas fait l’unanimité lors des matches du PSG à l’extérieur ces derniers temps.

Mamadou Niang est ainsi entré sous quelques sifflets à la demi-heure de jeu de la rencontre, à la place d’un Fabien Barthez acclamé (champion du monde 98, il a aussi joué à l’OM, et ce, à deux reprises). L’attaquant sénégalais a réduit l’écart à la 39e minute en battant Cédric Carrasso, alors que les « FCGB Légendes » ont mené 2-0 grâce à un doublé de Pedro Miguel Pauleta, servi par Zinédine Zidane puis Fernando Cavenaghi.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *