in

Mané sera-t-il de la partie face au PSG  ?

Mané sera-t-il de la partie face au PSG  ?

Touché au péroné droit avant la Coupe du monde, Sadio Mané n’a plus joué depuis lors. Toujours en convalescence à l’heure qu’il est, l’attaquant sénégalais peut-il espérer disputer les huitièmes de finale de la C1 contre Paris ?

Le 14 février prochain, le PSG a rendez-vous avec le Bayern en huitième de finale aller de la Ligue des champions. Un match que les Munichois aborderont sans leur gardien numéro un, Manuel Neuer, lequel souffre d’une double fracture tibia-péroné après un accident de ski survenu durant la trêve des Mondialistes. Mais aussi peut-être sans Sadio Mané, l’un de leurs principaux atouts offensifs.

Juste avant la Coupe du monde, à la mi-novembre, l’international sénégalais s’est blessé au péroné de la jambe droite, à hauteur du genou. Une blessure longue à panser qui vaut à l’intéressé d’être écarté des terrains depuis lors. « Si tout se passe idéalement, il pourrait jouer contre Paris, mais il faudrait que tout se passe très, très bien. Il y a encore un petit risque. Nous allons voir quel est le processus actuel de récupération. Il a couru à 70% hier (mercredi, ndlr). Il est déjà plus rapide que ce que nous attendions », dixit son entraîneur Julian Nagelsmann ce jeudi en conférence de presse.

Le huitième retour visé

Le coach bavarois demeure prudent néanmoins quant à la convalescence de l’ancien Red de Liverpool. « Je ne donnerai pas de prévisions exactes car je ne suis pas non plus en mesure de le faire. Nous devrons voir comment il réagit à une charge de travail de 100%. Il y a une petite chance pour qu’il puisse jouer le match aller contre Paris mais, dans ma tête, je n’ai pas encore prévu de le faire jouer ce match. Simplement pour ne pas lui mettre la pression, comme je le fais toujours avec les joueurs blessés. »

Dans la perspective du huitième aller au Parc des Princes, le Bayern ne tentera a priori pas le diable. Cela pour être certain de bénéficier des services du Lion de la Teranga pour le retour à Munich trois semaines plus tard. Et pour ce qui est du gardien de but manquant, Julian Nagelsmann se veut on ne peut plus clair: « Selon moi, nous avons l’obligation de signer un autre gardien, indépendamment de savoir qui sera numéro un et numéro deux. »

 

What do you think?