in

Marquinhos, « du caca sur les cuisses »

Marquinhos, « du caca sur les cuisses »

Si le PSG a terminé la rencontre face à la Real Sociedad sans prendre de but, Marquinhos n’a pas rassuré défensivement…

Le PSG aurait sans doute signé pour un tel résultat avant le match. Opposé à la Real Sociedad au Parc des Princes, le club de la capitale a en effet remporté cette première manche des huitièmes de finale de la Ligue des champions 2-0, prenant ainsi une option sur la qualification avant le match retour à Anoeta.

Tout n’a pas été simple pour les champions de France, notamment en première période où les Parisiens ont eu toutes les peines du monde à s’extirper du pressing des Basques et à se montrer dangereux, si ce n’est en tout début de match lorsque Kylian Mbappé s’est présenté tout seul face au gardien de la Real Sociedad.

Pour autant, si Mikel Merino a trouvé la barre sur une frappe lointaine juste avant la pause, le club basque n’a pas non plus croulé sous les occasions, la défense parisienne faisant bonne garde devant le but de Gianluigi Donnarumma. Daniel Riolo et Jérôme Rothen s’en sont néanmoins une nouvelle fois pris avec virulence à Marquinhos.

« Il y a un vrai problème Marquinhos en Ligue des champions »

« Il y a un vrai problème Marquinhos en Ligue des champions. Il joue, il a du caca sur les cuisses, a notamment lancé le polémiste de RMC. Il flippe. Honnêtement je ne sais pas, il a toujours l’air d’être apeuré dans ses prises de balle. L’expérience qu’il a, c’est une expérience de lose. » Le défenseur brésilien a en effet été de tous les ratés du PSG en Ligue des champions, face au Barça, à Manchester United ou le Real Madrid.

« Vous trouvez qu’il est rayonnant? Vous trouvez qu’il fait capitaine? Je trouve qu’il traîne un passif qui est lourd », a-t-il renchéri, s’interrogeant sur son niveau. Et le son de cloche était le même dans la bouche de Jérôme Rothen.

« C’est un huitième de finale à domicile, tu joues contre la Real Sociedad. Tu ne joues pas Manchester City ou le Real Madrid », a-t-il pesté, pointant du doigt une action en particulier: « Marquinhos a pris un grand pont d’un mec qui doit aller moins vite que moi aujourd’hui. Et il lui a pris deux mètres. Là tu te dis que ce n’est pas possible. »

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *