in

Marquinhos écarté du onze 

Marquinhos écarté du onze 

Alors que le PSG se prépare à affronter le Barça, le capitaine parisien n’aurait pas leur place dans une équipe regroupant les meilleurs joueurs des deux équipes, selon Richard Dutruel.

La déclaration avait fait grand bruit. De retour sur Twitch à l’occasion de la récente trêve internationale, Luis Enrique avait joué le jeu lorsqu’un internaute lui avait demandé combien de joueurs du Barça seraient titulaires au PSG ? « Ter Stegen, Araujo, De Jong, Gündogan, Pedri, Lamine Yamal, sans aucun doute, Lewandowski, sans aucun doute… Ils sont sept ou huit à pouvoir être titulaire au PSG, avait-il répondu, prenant toutefois la peine de préciser: « Mais aussi au Real, au Bayern, à Arsenal… C’est énorme. »

Cela signifiait-il pour autant qu’il considérait André Ter Stegen supérieur à Gianluigi Donnarumma ou Lamine Yamal à Ousmane Dembélé ? Pas nécessairement. Mais à son sens, ces joueurs cités pouvaient légitimement prétendre à une place de titulaire au sein du club de la capitale. Et pour quatre d’entre eux, ils auraient effectivement leur place dans un onze idéal formé de joueurs parisiens et barcelonais. C’est tout du moins l’avis de Richard Dutruel, l’ancien gardien passé par les deux clubs.

Araujo-Hernandez, le ticket gagnant

Pour le Haut-Savoyard, formé au PSG et resté deux saisons au Barça (2000-2002), Ronald Araujo en défense centrale, Frenkie de Jong et Ilkay Gündogan au milieu de terrain ainsi que Robert Lewandowski seraient titulaires dans ce onze idéal. Sept joueurs parisiens les accompagneraient: Gianluigi Donnarumma, qui a donc sa préférence face à Andre Ter Stegen, Achraf Hakimi et Nuno Mendes sur les côtés ainsi que Lucas Hernandez en défense, Warren Zaïre Emery au milieu de terrain et Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé en attaque.

Deux titulaires indiscutables sont donc recalés côté parisien. Et si l’absence de Vitinha, devenu indispensable aux yeux de Luis Enrique obéit à une certaine logique au vu de la concurrence, celle de Marquinhos, le capitaine parisien, récemment devenu le joueur le plus capé de l’histoire du club, a de quoi surprendre. Mais pour Richard Dutruel, Ronald Araujo est un choix évident. « C’est mon homme de base  ! Typiquement le genre de défenseur central que j’aime parce qu’il va assez vite, qu’il est fort en duel et est agressif. Dans les deux effectifs, il n’y a pas d’équivalent à ce poste. C’est un défenseur dans l’âme, qui aime le duel et je ressens moins ça chez Marquinhos, qui est plus dans l’anticipation. »

Quant à sa préférence pour Lucas Hernandez, Richard Dutruel l’a expliqué aisément. « J’aurais pu choisir Marquinhos parce qu’il a joué à ce poste quand Thiago Silva lui était associé, mais Hernandez est un gaucher. Je le préfère dans l’axe plutôt que sur un côté. Il ame les duels, a de l’expérience et un jeu long pied gauche qui peut donner des alternatives au jeu court sur les sorties de balle », a-t-il souligné.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *